Liste des auteurs

Article de Yves Housson paru dans l’Humanité du 21 juillet 2006.

Les assureurs lorgnent sur la Sécu

vendredi 21 juillet 2006 par Yves Housson
Protection sociale . Le CEA presse Bruxelles d’élargir la privatisation des assurances sociales.

Le Comité européen des assurances (CEA), lobby regroupant quelque 5 000 compagnies dans l’UE, a plaidé à Bruxelles pour la privatisation la plus étendue des systèmes de protection sociale. « Les assureurs européens sont un partenaire-clé dans le débat sur l’avenir des retraites dans l’UE, dans la mesure où ils sont les seuls capables d’offrir des solutions durables qui garantissent un revenu à vie après l’âge de la retraite », affirme le CEA. « Nous proposons déjà des assurances retraite, santé, dépendance et accident », remarque le président de l’organisme, Gérard de La Martinière, également responsable de la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA). Il s’agit pour lui d’obtenir, des instances européennes, un élargissement du champ d’activité des assureurs, pour qu’ils puissent « proposer un plus grand éventail de services ». « Les hommes politiques doivent regarder la possibilité qu’offre le marché pour répondre en partie aux besoins qui se font jour », demande M. de La Martinière. Quel type de « solutions » le marché propose-t-il ? « Des produits de retraite par capitalisation », répondent les assureurs, plaidant pour que soit autorisée par l’UE la constitution de fonds de pensions paneuropéens.

Le CEA ne s’en tient pas à la retraite. L’accroissement du nombre de personnes âgées va « demander une réforme de la Sécurité sociale, juge-t-il. Les assureurs santé sont des partenaires-clé dans de telles réformes et pour la constitution d’un second pilier à côté des systèmes publics de santé ». Si de tels schémas étaient retenus, font-ils valoir, la pression sur les budgets publics s’en trouverait diminuée... » Les finances publiques ne peuvent continuer de dériver à l’infini, explique le président du CEA. Il est donc légitime qu’à un moment, l’UE dise aux États : « vous devez revoir votre système ». Un appel direct à Bruxelles pour que soit décidée, formellement, l’ouverture au privé de pans entiers de la protection sociale.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !