Liste des auteurs

un tract du syndicat CGt de la Centrale de Gardanne

Les avancées ne doivent pas cacher la réalité d’aujourd’hui

jeudi 19 janvier 2006 par CGT Centrale Gardanne

Après la réunion décevante du 16 décembre 2005, l’assemblée du personnel de la Centrale de Gardanne avait décidé d’un mouvement de grève pour peser sur la négociation du 18 janvier. La CGT, seule à approuver et à suivre cette démarche, avait à maintes reprises exprimé son point de vu sur le fait qu’une mobilisation des salariés avant le 18 janvier aurait un impact positif sur les négociations.

Comme nous le savons tous 3 embauches extérieures sont en cours grâce à la mobilisation et la solidarité des salariés de la Centrale.

Ces 3 postes ont permis de commencer les négociations avec l’effectif cible au complet. En effet, les salariés et la CGT craignaient que ces 3 embauches aient été annoncées le 18 janvier faussant de fait la négociation.

Alors que la direction prétendait venir avec des propositions satisfaisantes pour tous, nos craintes se sont confirmées. En effet, les seules embauches que comptait annoncer la direction étaient celles déjà gagnées par le mouvement du 5 janvier. Ces emplois étant dus, cela auraient complètement faussé le contenu de la réunion.

Alors quelles sont les propositions de la direction ??

Les doutes de la CGT et des salariés ont une nouvelle fois collé aux propositions scandaleuses de la direction. En effet, le manque d’effectif flagrant sur le site pouvait laisser penser que de nouvelles embauches allaient être annoncées... FAUX !!

Annonce de la direction : ZERO EMBAUCHE !!

Une fois encore la direction nous annonce l’externalisation du magasin. D’emblée la CGT s’est positionnée catégoriquement contre cette politique de gestion du personnel. L’externalisation du magasin, si elle est faite, ne sera que le début d’une externalisation sauvage de tous les services jugés "trop loin du process" par notre direction (laboratoire, exécution mécanique...).

Il faut donc rester vigilant et mobilisé contre la casse de l’emploi statutaire.

Le seul point positif de ces négociations est une proposition d’apprentissage par alternance à l’image des Bac pro et BTS que nous avons connus sur le site. Toutefois aucune garantie d’embauche n’a été annoncée. La CGT, pendant la suite des négociations, exigera sur ce point un accord sur l’obligation d’embauche des apprentis à la fin de leur formation.

La proposition concerne donc 5 apprentis à la rentrée 2006 et 5 autres à la rentrée 2007.

La CGT est partie prenante de ce genre de propositions qui permettent aux jeunes une insertion plus facile dans le monde du travail et à la centrale de former des agents aux métiers propres du site.

Toutefois, cette proposition ne répond qu’en partie aux attentes des salariés et la CGT dénonce la non prise en compte des problèmes actuels d’effectifs par la direction.

La direction a donc écouté les remarques des organisations syndicales et nous recevra la semaine prochaine pour la suite des négociations avant une finalisation prévue dans quelques semaines.

La CGT demande aux salariés de la Centrale de Gardanne de rester vigilants et mobilisés afin de peser sur ces négociations et d’obtenir des propositions concrètes et satisfaisantes pour tous

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !