Liste des auteurs

Michel Delberghe | Le Monde le 30.04.2008

Les "défavorisés", principales victimes des inégalités de santé

mercredi 30 avril 2008 par Michel Delberghe
Les conditions d’installation des médecins et la répartition géographique des praticiens ne sont pas les seules sources d’inégalités dans l’accès aux soins.

Dans un rapport consacré aux "disparités territoriales des politiques de prévention sanitaire", remis lundi 28 avril à Roselyne Bachelot, ministre de la santé, André Flajolet, député (UMP) du Pas-de-Calais, met aussi en évidence les "déficits" et les "défauts de santé" qui "enferment les personnes dans une précarité de situation dommageable". Et il préconise une "politique nationale et globale de prévention" qui intégrerait une meilleure continuité entre les soins et les conditions de santé au travail, dans l’environnement et à l’école. Et pour sortir de la seule logique de "réparation", il suggère une autre approche, centrée sur la "gestion de son patrimoine de santé".

Les actions qu’il envisage visent à mieux identifier les éléments déterminants de santé des populations ou des zones défavorisées. En s’inspirant de la réalité de la région Nord-Pas-de-Calais, M. Flajolet pointe les conséquences d’une absence de repérage, de prévention et de prise en charge de populations "sociologiquement, culturellement et économiquement éloignées des soins", et notamment des jeunes.

Dans cette logique, le député suggère de favoriser "les pratiques pluridisciplinaires par un exercice en communautés de santé" dont le but serait de "recréer l’accès aux soins dans les zones déficitaires autour d’un projet commun aux élus et aux acteurs sociaux, sanitaires et médico-sociaux."

Parmi ses recommandations, M. Flajolet mise sur l’émergence de nouveaux métiers, à l’exemple d’éducateurs de santé qui pourraient être issus des filières des activités physiques et sportives (STAPS). La mission insiste aussi pour "concentrer les moyens sur les régions en déficits par une politique de discrimination positive" et propose d’élaborer "une loi quinquennale de réduction des disparités territoriales".

A la demande du ministre de la santé, Roselyne Bachelot, ce rapport complète les propositions des autres missions consacrées à la création d’agences régionales de santé, à la modernisation des hôpitaux et à l’organisation du système de santé. Ces recommandations devraient préparer un projet de loi d’ici à l’automne.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !