Liste des auteurs

Un article de Anne-Laure Julien paru dans le figaro du 18 février 2005

Les groupes italiens sont les plus généreux

vendredi 18 février 2005 par admin

Contrairement aux idées reçues, les entreprises françaises ne sont pas les plus généreuses avec leurs actionnaires. Ce sont en effet les Italiens qui remportent la palme dans ce domaine. Les sociétés transalpines reversent chaque année plus de la moitié de leurs bénéfices sous forme de dividendes. Il est vrai que beaucoup d’entreprises italiennes demeurent familiales, d’où la nécessité d’un rendement élevé du capital. Viennent, ensuite, la Grande-Bretagne et l’Espagne. Ils distribuent environ 45% de leurs profits en dividendes, un taux proche de la moyenne européenne. Quant aux sociétés françaises, elles apparaissent clairement comme les plus économes d’Europe, derrière les allemandes, en reversant à peine un tiers de leurs bénéfices.

Enfin, une fois n’est pas coutume, le mauvais exemple vient des Etats-Unis où les montants des dividendes atteignent à peine 30% des bénéfices dégagés chaque année. La situation devrait toutefois évoluer puisque le président George W. Bush a décidé d’alléger et même, en 2007, de supprimer la taxation des dividendes reçus par les ménages. Economiste chez Aurel Leven, Christian Parisot explique : « Une croissance des dividendes aux Etats-Unis n’est pas totalement aberrante dans la perspective d’un vieillissement de la population. » En effet, « dans quelques années, lorsque les baby boomers partiront en retraite et réclameront leur dû, les grands fonds de pensions auront du mal à revendre les actions qu’ils détiennent aux jeunes générations étant donné l’effet de masse. » Ils préféreront sans doute reverser les dividendes distribués par les entreprises.

Mais le taux de distribution ne dépend pas que de la nationalité des groupes. Il varie aussi en fonction du secteur d’activité. D’après le classement mondial établi par le bureau d’études Aurel Leven, les sociétés de services aux collectivités apparaissent comme les plus généreuses puisque, en 2004, elles ont partagé leurs profits avec leurs actionnaires. A contrario, les valeurs « technologie de l’information » semblent les plus pingres. La France se distingue et fait mentir la moyenne puisque au sein du CAC 40, France Télécom se montre pour le moment le plus généreux.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !