Liste des auteurs

Michel Samson | Le Monde le 5 mai 2007

Les salariés de Saint Menet ne désarment pas face à Nestlé

mardi 5 juin 2007 par Michel Samson

Le conseil des prud’hommes de Marseille devait examiner, lundi 4 juin, les plaintes contre Nestlé de 170 salariés de l’usine de Saint-Menet à Marseille. Le site a été repris par NetCacao, qui s’est engagé à garder 189 des 427 salariés de Nestlé dans le cadre d’un plan de revitalisation du site. Sur les 170 plaignants, 103 travaillent toujours chez NetCacao, mais tous veulent démontrer que le licenciement économique proposé par Nestlé en 2005 était injustifié et leur a porté préjudice.

Robert Garozzo, ancien responsable syndical CGT, a suivi pas à pas la réembauche de ses camarades sur le site par NetCacao. Il a aussi aidé ceux qui n’y revenaient pas à trouver un reclassement. Avant de reprendre le travail en mars 2007 : pour 1 500 euros, plus 10 % de prime d’assiduité, il conduit la centrale de compression des fèves de cacao. Manquant d’ancienneté chez NetCacao, il n’a plus de mandat syndical, mais il tient à ce que la production augmente : "Il y a une question d’honneur là-dedans : on veut montrer à Nestlé qui voulait nous virer que l’usine est rentable et qu’on sait travailler."

Mais ce vieux lutteur reste vigilant. Il a maintenu sa plainte contre Nestlé devant les prud’hommes et surveille de près le respect du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) : "Ils devaient prendre 180 Nestlé, ils n’en ont pris que 178 et ils s’accrochent à leur refus ; je ne comprends pas pourquoi." Cela ne l’empêche pas de reconnaître qu’être dirigé par des "gens qui sont du métier et qui sont présents sur place" est plus agréable que de dépendre d’une multinationale.

Son camarade Patrick Pedregno, délégué du personnel CGT, est sur la même longueur d’ondes. "On veut que ça tienne", explique-t-il. Très attentif à ce qui s’écrit sur l’usine, il ajoute : "Je comprends mal ce que je lis à propos d’un mauvais climat social dans l’entreprise : on rigole beaucoup dans cette usine." "Depuis la reprise il n’y a pas eu un débrayage ou un jour de grève", insiste-t-il.

Bien sûr, il y a des moments "où il faut s’exprimer quand on voit que ça ne marche pas". En s’adressant au patron "qu’on voit souvent dans les ateliers", ou à une de ses vieilles connaissances : Joël Budanic. Ce membre de la CGT qui a animé le conflit est aujourd’hui devenu directeur des ressources humaines. "Tu vas être dans une position inconfortable", l’avait averti son ami intime M. Garozzo quand il avait appris sa nomination. Tenu au devoir de réserve, M. Budanic ne veut pas dire ce qu’il pense de la nouvelle situation.

Jean Chenal, un des corepreneurs du site, estime lui aussi "que l’ambiance est plutôt bonne : on explique, on explique inlassablement". "Nous produisons 400 à 500 tonnes par semaine et nous espérons tripler la production d’ici à 2010, poursuit-il. Mais j’aimerais bien que les habitudes et les mentalités changent plus vite."

Il comprend mal, par exemple, que tant de salariés aient maintenu leurs plaintes contre Nestlé qui, conformément au PSE, achète encore 90 % de sa production : "C’est quand même un peu bizarre que des salariés se maintiennent en conflit avec notre principal client." Il craint que ce nouveau conflit n’entraîne NetCacao dans une mauvaise spirale.

Craignant une dégradation de la situation, NetCacao a assigné Nestlé, le 15 mai, devant le tribunal de commerce de Paris estimant que l’usine était en plus mauvais état qu’annoncé, ce devrait qui lui donnait droit à un prolongement d’un an du PSE signé par Nestlé.

Celui-ci s’étend sur deux ans et garantit un volume d’achat par le groupe suisse. Mais Nestlé a fait savoir qu’il refusait de prolonger le PSE. "NetCacao a eu accès aux locaux, aux données chiffrées, pour y mener ses expertises et ses constats. Il n’y a pas eu de réserve émise", fait valoir Nestlé.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !