Liste des auteurs

LEMONDE.FR | 23.06.08

Les salariés font confiance aux syndicats, mais critiquent leur organisation

lundi 23 juin 2008

Les salariés français ont un regard ambivalent sur les syndicats. C’est ce qui ressort d’un sondage TNS Sofres publié par le quotidien Les Echos lundi 23 juin, alors que doit se tenir ce même jour un colloque sur le dialogue social, organisé par l’association Dialogues et auquel participent le premier ministre, François Fillon, et les secrétaires généraux de la CGT et de la CFDT, Bernard Thibault et François Chérèque.

L’enquête, menée auprès de 500 salariés, relève en effet un paradoxe : même si les constats sont souvent sévères à l’égard des organisations syndicales, leur image tend à s’améliorer, et 58 % des Français leur font "tout à fait ou plutôt confiance". Cette cote s’est appréciée depuis janvier 2000 et novembre 2003 où moins de la moitié des salariés avaient alors confiance dans les syndicats (49 %). Ce nouveau sondage pointe également le crédit accordé à leurs actions puisque 70 % des sondés les jugent efficaces.

DES SYNDICATS TROP DIVISÉS

Les salariés n’en demeurent pas moins critiques. Certains estiment ainsi, et ce malgré la confiance accordée, que les syndicats comprennent mal les réalités économiques (43 %) et les vrais besoins des salariés (41 %). 61 % des salariés leur reprochent également une approche trop idéologique.

Le sondage met surtout au jour des doléances en matière d’organisation syndicale. Ainsi, une majorité pense qu’il y a "trop de concurrence entre les syndicats" (67 %), qui finalement "se ressemblent trop" (61 %). Interrogés sur les raisons du faible taux de syndicalisation des Français par rapport à leurs voisins européens, les salariés brandissent à 36 % l’argument des "syndicats trop divisés", juste derrière "la peur des représailles", le premier facteur cité (41 %).

Ces demandes d’une simplification pourraient être satisfaites par la réforme en cours de la représentativité syndicale. Le projet de loi sur le dialogue social prévoit en effet des seuils de représentativité en fonction des résultats aux élections professionnelles, ce qui pourrait diminuer le nombre d’organisations. Il sera examiné en commission par les députés à partir du mardi 24 juin

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !