Liste des auteurs

Un article de Pierre-Antoine Delhommais paru dans Le Monde du 27 janvier 2006

Malgré la forte croissance, le nombre de chômeurs augmente dans le monde

vendredi 27 janvier 2006 par Pierre-Antoine Delhommais

La croissance économique ne suffit pas à faire baisser le chômage. C’est la principale leçon du rapport annuel du Bureau international du travail (BIT), publié mardi 24 janvier.

Malgré la progression très soutenue du produit intérieur brut (PIB) mondial enregistrée en 2005 (+ 4,3 %), le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 2,2 millions, pour s’établir à 191,8 millions. Le nombre de personnes au travail s’étant parallèlement accru, le taux de chômage est resté stable en 2005, à 6,3 %, mais il avait baissé au cours des deux années précédentes.

"Nous sommes confrontés à une crise globale de l’emploi aux dimensions colossales, et à un déficit de travail qui ne va pas disparaître de lui-même, estime le directeur général du BIT, Juan Somavia. Nous avons besoin de politiques et de pratiques nouvelles pour faire face à ces problèmes."

Le chômage touche particulièrement les jeunes. Selon le rapport, près de la moitié des chômeurs dans le monde sont des personnes âgées de 15 à 24 ans, ces derniers ayant trois fois plus de risque de se retrouver au chômage que les adultes. Les jeunes ne représentent pourtant que 25 % de la population en âge de travailler.

Le BIT souligne également l’essor des emplois dans les services. A l’exception du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, la part de ces derniers a augmenté partout dans le monde. "Si le secteur des services continue de croître au même rythme qu’au cours des dix dernières années, il dépassera bientôt l’agriculture comme principal employeur", note le rapport.

"Compte tenu de ces tendances, il est nécessaire de reformuler les stratégies de développement et de croissance, affirme M. Somavia. Dans de nombreux pays, les travailleurs agricoles quittent leur vie rurale et la pauvreté dans l’espoir de trouver mieux en ville, mais ils finissent avec peu ou pas mieux, dans des travaux manuels temporaires ou des petits commerces."

En 2005, selon le BIT, seuls 14,5 millions de travailleurs extrêmement pauvres (disposant de revenus inférieurs à 1 dollar par jour), sur les 500 millions comptabilisés dans le monde, ont pu sortir de cette condition.

Et sur les 2,8 milliards de travailleurs dans le monde, près de 1,4 milliard ne gagnaient pas assez pour se situer au-dessus du seuil de pauvreté (2 dollars par jour).

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !