Liste des auteurs

Veronique Le Billon | Les Echos le 12.02.2013

Nucléaire : l’EPR finlandais ne démarrerait qu’en 2016

mercredi 13 février 2013 par Veronique Le Billon
VO évoque deux ans de retard de plus pour le réacteur construit par Areva-Siemens.

Les relations entre Areva et l’opérateur d’électricité finlandais TVO deviennent visiblement de plus en plus tendues. Se basant sur « les rapports d’état d’avancement » des travaux menés par le consortium Areva- Siemens, signataires fin 2003 du premier contrat de construction d’un EPR clefs en main pour le compte de TVO, celui-ci a indiqué hier dans un communiqué se préparer « à l’éventualité que le démarrage de la production normale d’électricité par le réacteur nucléaire Olkiluoto 3 puisse être retardé jusqu’à l’année 2016 ». L’été dernier, le groupe avait acté un nouveau report, au-delà de 2014, de la date de mise en service du réacteur de 3 e génération, sans toutefois préciser de nouveau calendrier.

En réponse, Areva a indiqué hier dans un communiqué viser l’achèvement du projet « dans les meilleurs délais », regrettant « que TVO continue à ne pas remplir ses obligations pour permettre un bon déroulement du projet ». Le litige du moment se noue autour de la validation finale de l’architecture du contrôle-commande, c’est-à-dire du pilotage de la future centrale nucléaire, dont Areva avait indiqué en décembre vouloir mener les tests cette année. Une phase essentielle avant les tests de mise en service progressive et le chargement du combustible. « Travailler main dans la main avec ses clients est un facteur essentiel de succès. En Chine, la construction des EPR Taishan 1 & 2 progresse deux fois plus rapidement que le projet finlandais », conclut Areva. Areva-Siemens et TVO sont engagés depuis fin 2008 dans une procédure d’arbitrage, se renvoyant chacun la responsabilité de la succession de retards d’un chantier lancé en 2005 et initialement prévu pour s’achever en… 2009.

« Olkiluoto coûte très cher à Areva, on a toujours préféré être transparent », indiquait l’état-major d’Areva mi-décembre. Le groupe, qui publiera ses résultats 2012 à la fin du mois, a déjà passé 3,1 milliards d’euros de provisions sur le dossier finlandais. Pour espérer engranger 10 commandes d’EPR d’ici à 2016, Areva vient néanmoins de faire une offre pour la construction d’un nouvel EPR sur le site d’Olkiluoto, a indiqué TVO fin janvier, qui en a également reçu de GE Hitachi, de Mitsubishi, de Toshiba et du coréen KHNP. Taishan en tête

Si le calendrier de TVO se vérifiait, les deux EPR en construction à Taishan, en Chine, deviendraient, au moins pour l’un d’entre eux, les premiers mis en service dans le monde. « Il est possible qu’il y ait peu de temps entre le démarrage des différents projets », avait seulement indiqué le président du directoire d’Areva, Luc Oursel, en décembre. Selon EDF comme Areva, la mise en service de Taishan 1 devrait intervenir en 2014, et celle de Taishan 2 un an plus tard. L’exploitation de l’EPR de Flamanville devrait débuter, elle, en 2016, a récemment indiqué EDF, se gardant de préciser si ce sera en début ou fin d’année.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !