Liste des auteurs

Communiqué de la FNME CGT du 26 décembre 2006

POINT SUR L’ACTION À DK6

mardi 26 décembre 2006 par FNME-CGT

Aujourd’hui les exploitants sont à leur 9ème jour de grève.

Lors de la négociation du samedi 24 décembre à 16h00, la Direction indique qu’elle attribuera une prime à l’ensemble du personnel dont le montant est basé sur les critères de l’intéressement, un avancement au choix supplémentaire dans le collège maîtrise (à DK 6 il n’y a que des agents de maîtrise et des cadres) et, pour ce qui concerne la perte des indemnités de quart en cas de maladie (forfaitisée), elle propose aux exploitants, dans le cadre d’un arrêt de travail sur 15 quarts des 183 prévus dans l’année, de ne pas perdre les indemnités mais de récupérer ces jours sur les différents cycles lors des périodes en journée ou pendant les repos selon le choix du salarié.

Pour la formation, la Direction s’engage à réaliser un plan pour chaque agent. Quant aux propositions de modification de roulement et de classifications, la Direction refuse toujours de les négocier.

Après compte rendu de ces propositions en assemblée générale, les grévistes ont jugé insuffisantes les avancées. De plus, la Direction joue la provocation en voulant verser une prime à l’ensemble du personnel. Ils demandent que celle-ci soit versée aux agents du collège maîtrise qui représente la majorité des grévistes. Pour l’avancement au choix supplémentaire, cela ne correspond pas à la demande, mais ils acceptent cette avancée, ainsi que celle sur la formation.

Les points de blocage restent les pertes des indemnités de quart en cas de maladie, le roulement, la reconnaissance de la qualification et le déroulement de carrière dans l’entreprise.

Les délégués du personnel CGT ont donc fait part à la Direction que les négociations devaient déboucher sur les points de blocage et ont déposé plus précisément leurs propositions par écrit pour un roulement à 32 heures, un autre à 33,83heures, ainsi que le paramétrage des classifications reconnaissant leur polyvalence dans les différentes fonctions (techniciens, opérateurs, chefs de quart). Ils ont indiqué à la Direction que si celle-ci ne reconnaissait pas la polyvalence, les agents exerceront la fonction pour laquelle ils ont été embauchés.

La Direction a pris note et a indiqué qu’elle verserait la prime seulement aux agents de maîtrise.

Les délégués du personnel CGT ont acté cette avancée tout en précisant que cela n’était en rien un élément de rémunération et que les exploitants attendaient une réponse allant dans le sens des reclassements proposés dans le cadre de la reconnaissance de la qualification. Ils proposent à la Direction de réfléchir sereinement et de reprendre les négociations.

Mardi 26 décembre, une réunion de négociations a eu lieu à 10h00 à laquelle le Directeur est resté sur ses positions mais il propose un geste financier si les grévistes reprennent leur activité rapidement. A l’issue de cette réunion, les délégués du personnel CGT demandent au Directeur de rencontrer les grévistes.

Lors de cette entrevue, le Directeur réitère ses propositions au personnel ("geste financier", négociations dans le premier trimestre 2007 au plus tard sur la reconnaissance de la qualification des exploitants par une meilleure classification et sur le déroulement de carrière dans l’entreprise, plan de formation, prime-intéressement, pertes d’indemnités en cas de maladie….) La CGT demande également que les négociations aient lieu sur le temps de travail des agents postés. Les grévistes prennent note de ces propositions, demandent que l’ensemble de celles-ci soit acté dans un protocole d’accord et souhaitent que le montant du "geste financier" soit significatif.

Une nouvelle réunion de négociations était prévue ce jour à 14h00.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !