Liste des auteurs

L’Humanité.fr du 6/07/2012

PSA Peugeot-Citröen : le dérapage des ventes avant le dérapage social

dimanche 8 juillet 2012
PSA Peugeot Citroën a annoncé ce vendredi une baisse de 13% de ses ventes mondiales au premier semestre. Ce nouveau et mauvais résultat est rendu public quelques jours avant l’annonce d’un plan de réorganisation de la production, avec la fermeture possible du site de PSA Aulnay.

"Le groupe est toujours pénalisé par un mix marché défavorable : les marchés traditionnellement les plus porteurs pour les marques Peugeot et Citroën (France, Espagne, Italie) sont en crise profonde", a commenté PSA dans un communiqué.

En Europe, les ventes de PSA Peugeot-Citroën ont chuté de 15,2% sur la première partie de l’année, tandis que sa part de marché a reculé d’un point à 12,9%, contrecoup de la fin des primes à la casse. Le constructeur automobile a vendu d’une année sur l’autre 176.000 voitures de moins sur le continent, ce qui représente les trois-quarts de la baisse des ventes mondiales enregistrée sur la période.

Mesures présentées jeudi aux syndicats

Affecté depuis l’automne dernier par une chute de ses ventes sur le continent européen, PSA va présenter jeudi prochain aux syndicats les nouvelles mesures qu’il entend prendre pour réduire encore davantage ses coûts et ajuster ses capacités de production à la baisse actuelle du marché. La fermeture du site d’Aulnay (et ses 3500 salariés) est pressentie. (à lire : les salariés d’Aulnay plus que jamais menacés)

Stratégie d’internationalisation

En s’alliant à General Motors, qui a pris 7% du capital, PSA espère poursuivre une stratégie d’internationalisation et de montée en gamme fragilisée par ses difficultés financières actuelles. Au premier semestre, les ventes hors d’Europe ont représenté 39% des ventes totales du groupe, contre 38% un an plus tôt et un objectif de 50% d’ici 2015.

En Chine, où PSA vient de lancer la ligne haut de gamme de Citroën, DS, les ventes du groupe ont augmenté de 7% tandis qu’en Russie, où la production de Peugeot 408 dans l’usine de Kaluga commence ce mois-ci, les ventes ont augmenté de 14,7%. En revanche, en Amérique latine elles ont chuté de 21% environ, affectées par le ralentissement du marché brésilien et par les travaux d’agrandissement de l’usine PSA de Porto Real, au Brésil.

Pas d’aide demandée par PSA au gouvernement. Le gouvernement a démenti ce vendredi avoir été sollicité par le groupe automobile PSA Peugeot Citroën pour obtenir une éventuelle aide financière, selon un communiqué de Bercy. Plus tôt dans la matinée, l’entreprise en difficultés financières avait elle-même démenti. Auparavant, Philippe Bonnin, maire socialiste de Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), où se trouve une usine de PSA, et coordonnateur du récent Livre blanc sur l’automobile, avait déclaré au site latribune.fr que PSA avait demandé un prêt à l’Etat.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !