Liste des auteurs

LEMONDE.FR avec AFP | 29.01.08

Panzani condamnée pour "licenciements abusifs" dans l’usine Lustucru d’Arles

mercredi 30 janvier 2008

Panzani a été condamnée mardi 29 janvier, par les prud’hommes, à payer plus de deux millions d’euros de dommages et intérêts à une soixantaine de salariés licenciés abusivement de son usine de riz Lustucru d’Arles, après les inondations de 2003. "Les motifs économiques invoqués par la SA Lustucru Riz [filiale du groupe Panzani] pour justifier la fermeture du site d’Arles ne reposent sur aucune cause réelle et sérieuse", a estimé Christophe Noël, le président de la commission des prud’hommes d’Arles, chargée de statuer dans cette affaire. Lustucru a été condamnée à verser des dommages et intérêts allant de 12 175 euros à 52 226 euros à la soixantaine de salariés plaignants. LA RÉHABILITATION AURAIT COÛTÉ TROP CHER, SELON PANZANI

Le directeur des opérations de Panzani pour la région Sud-Est, Michel Peudevin, a indiqué, mardi, que le groupe ferait appel du jugement, qu’il a qualifié "d’inacceptable et incompréhensible". "Nous avons consacré à ce dossier des sommes déjà conséquentes, 12 millions d’euros au titre du plan sauvegarde de l’emploi, 3,8 millions au titre de la revalorisation du bassin d’emploi. Nous avons satisfait à nos obligations", a estimé M. Peudevin, en indiquant que Panzani demandera aussi la suspension du versement des dommages et intérêts jusqu’au jugement en appel.

Panzani avait décidé de fermer son usine de riz d’Arles en février 2004, alors que ses 146 salariés étaient au chômage technique depuis les inondations du 2 décembre 2003. Le groupe avait touché 15 millions d’euros de ses assureurs pour les dommages directs causés par les inondations. Il avait jugé que la réhabilitation de l’usine, qu’il estimait insuffisamement productive, lui coûterait trop cher.

Mardi, les salariés licenciés se sont réjouis du jugement rendu par les prud’hommes, mais, comme l’a rappelé l’un d’entre eux, les condamnations "n’effacent pas le préjudice subi car la plupart des anciens employés sont dans la précarité".

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !