Liste des auteurs

Une dépèche AFP samedi 12 novembre 2005

Pétrole : Washington exhorte les monarchies du Golfe à produire plus

samedi 12 novembre 2005

ABOU DHABI (AFP) - Le ministre de l’Energie américain Samuel Bodman a appelé samedi les monarchies du Golfe à augmenter leur production pétrolière afin de combler la demande et leur a demandé davantage de transparence pour stabiliser les marchés.

M. Bodman s’est entretenu samedi avec le président des Emirats, cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, et de hauts responsables émiratis lors de sa première escale d’une tournée dans la région.

Les Etats-Unis sont le plus gros consommateur de l’énergie produite dans le Golfe et espèrent que les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) décideront d’augmenter leur production lors de leur rencontre prévue à la fin de l’année, a indiqué M. Bodman.

"Nous encourageons les producteurs, membres de l’Opep et ceux qui n’en sont pas membres, à approvisionner le marché avec le maximum de production", a-t-il dit.

"L’offre a de la difficulté à égaler la demande (...) j’espère que les ministres jugeront utile de continuer à approvisionner le marché", a-t-il ajouté.

Le responsable américain a noté que les Emirats faisaient preuve d’un intérêt à "augmenter (leur) capacité" de production. M. Bodman a indiqué avoir été informé par les hauts responsables émiratis de leur "intention d’augmenter (leur) production et (leur) capacité de raffinage".

"J’espère que nous trouverons" la même volonté "lorsque nous visiterons d’autres pays", a-t-il ajouté.

"Je sais que l’Arabie saoudite, par exemple, a fait part (...) de son intention d’accroître" la production, a déclaré M. Bodman, qui doit se rendre au Koweït, au Qatar et en Arabie saoudite.

Il a également appelé les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG, qui rassemble les monarchies de la péninsule Arabique) à "faire une déclaration" commune concernant la production d’énergie et les capacités de raffinage.

"Il serait utile pour la transparence, à travers le monde, que les pays du CCG puissent dire qu’ils investissent tant de dollars", a-t-il affirmé.

Une telle transparence aiderait, selon lui, le marché et les investisseurs à être sûrs "que la production sera disponible à l’avenir", ce qui "serait utile aux consommateurs ainsi qu’aux pays producteurs".

"Nos deux nations (USA et Emirats) négocient un accord de libre échange, dont la troisième session de pourparlers a commencé aujourd’hui", a indiqué M. Bodman.

"Si cet accord est finalisé (..), cela accroîtra les possibilités pour les sociétés américaines d’investir davantage dans ce pays et dans la région", a-t-il souligné.

Il a estimé que les Etats du Golfe n’avaient pas besoin d’investissements en capitaux pour développer leur secteur de l’énergie et que, par conséquent, les compagnies américaines préféraient fournir l’expertise technique.

"Il y a beaucoup de capitaux dans cette région, surtout maintenant avec la hausse du prix du pétrole", a-t-il estimé en soulignant que les sociétés américaines devaient plutôt fournir "leurs capacités techniques, leur savoir-faire et leur expérience".

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !