Liste des auteurs

communiqué de presse du 7 octobre 2014

Que cherche la direction d’E.On ?

mardi 7 octobre 2014 par CGT Centrale Gardanne

De janvier à juillet 2014, les travailleurs de la Centrale de Gardanne étaient en grève pour la sauvegarde des emplois du site afin de faire face au Plan Social mis en œuvre par la direction d’E.On.

Pendant ce conflit la direction a mis en pratique toute sa haine envers les travailleurs et la CGT. Chantage à l’emploi, intimidation, mesures de licenciement contre les Secrétaires Généraux CGT, sanctions contre des travailleurs "identifiés CGT", procédure de requièrement, menace de chômage partiel… la liste est bien trop longue.

Ce long combat mené avec conviction et détermination nous a permis d’obtenir la signature d’un accord de haut niveau avec le maintien de l’emploi et l’amélioration des conditions de départs pour les salariés pouvant y prétendre.

Vendredi 3 octobre, alors que la CGT était en réunion avec la direction locale dans le cadre de la commission locale de suivie de l’accord signé, nous apprenons que la direction fait appel de la décision du Ministère du Travail qui a refusé d’autoriser les licenciements des 2 Secrétaires Généraux.

La CGT avait, pendant le conflit, sorti du champ des négociations le point sur les procédures de licenciement pour faciliter l’obtention des revendications.

La direction avait accepté ce principe en expliquant que de toute façon les licenciements étaient "un objectif opérationnel" pour arriver à la destruction du rapport de force et de notre culture de lutte, leur "objectif de guerre". Ceux sont leurs mots !! Après avoir expliqué cela à la délégation CGT, la direction s’était engagée à ne plus poursuivre les procédures de licenciement après la décision du ministère si nous trouvions une issue au conflit. Ce que nous avons fait !!

Aujourd’hui, E.On s’acharne une nouvelle fois contre les travailleurs et leurs représentants CGT. Le recours au Tribunal Administratif pour faire invalider la décision du Ministère du Travail remet encore un doute sur l’avenir des Secrétaires Généraux dans l’entreprise.

Cette démarche est elle un leurre pour cacher des problèmes liés à la réalisation du projet "biomasse" ?

Cette nouvelle attaque est symptomatique des méthodes et des méfaits du capital où la recherche du profit maximum pousse les pouvoirs à s’acharner sur les opposants à leur système.

Les travailleurs avec la CGT mettront toutes leurs forces en œuvre afin de stopper définitivement ces pratiques pour que les travailleurs puissent toujours revendiquer, proposer, vivre !!

La CGT appelle dès aujourd’hui à la mobilisation pour la journée d’action du 16 octobre 2014 pour faire annuler les procédures de licenciement et lutter contre les choix politiques qui mènent à la décroissance.

CEUX QUI VIVENT SONT CEUX QUI LUTTENT

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !