Liste des auteurs

Quel tournant dans la lutte contre le réchauffement climatique ?

mercredi 2 janvier 2008 par Jean Jouzel
Par Jean Jouzel, directeur de recherches au CEA, directeur de l’Institut Pierre-Simon-Laplace.

Chercheur, depuis près de quarante ans, dans les domaines liés à l’évolution de notre climat et de notre environnement, j’ai vécu 2007 comme une année charnière pour ce qui touche à la lutte contre le réchauffement climatique. La vision que nous avons des problèmes liés à l’augmentation de l’effet de serre, dont environ la moitié est due à l’utilisation croissante de combustibles fossiles, pétrole, charbon, gaz naturel, est désormais plus claire et plus largement partagée.

Le diagnostic exprimé par la communauté scientifique à travers le quatrième rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC), dont le document de synthèse a été approuvé le mois dernier, est convaincant. Le réchauffement climatique est sans équivoque et il y a plus de 9 chances sur 10 que la plus grande part de celui observé au cours de la seconde moitié du XXe siècle soit liée aux activités humaines. Si rien n’était fait pour infléchir l’augmentation de l’effet de serre, nous irions d’ici 2100 vers un réchauffement moyen de 4 degrés, voire 6 degrés, synonyme de véritable bouleversement climatique, avec son cortège de conséquences sur les écosystèmes, les ressources en eau, les régions côtières, l’alimentation, la santé… Limiter le réchauffement moyen à 2 degrés par rapport au climat actuel est un véritable défi qui requiert que les émissions globales soient en 2050 deux fois moindres que celles de 1990, la diminution devant être encore plus importante si l’on souhaite que le réchauffement moyen ne dépasse jamais 2 degrés par rapport au climat d’il y a une centaine d’années. En clair, nous devons non seulement faire face à un immense défi mais également nous adapter à un réchauffement désormais inéluctable.

La prise de conscience de chacun d’entre nous a fait, semble-t-il, un bond en avant. Les événements extrêmes de plus en plus nombreux, canicule de 2003, inondations dans certaines régions, sécheresses dans d’autres, cyclones tropicaux plus intenses et le fait que les effets du réchauffement deviennent perceptibles dans certaines régions, telles que l’Arctique, en sont à l’origine. Par un chemin différent, le citoyen rejoint le scientifique dans cette conclusion que nos activités sont en train de modifier le climat.

Les économistes, à travers le rapport Stern, paru l’an dernier, et celui du GIEC, se font désormais entendre : il coûterait plus cher, beaucoup plus cher, de ne rien faire pour lutter contre le réchauffement climatique plutôt que de se diriger vers une maîtrise puis une diminution drastique de nos émissions de gaz à effet de serre. Et beaucoup d’entreprises, presque toutes si l’on en croit leurs discours, ont intégré cet objectif d’une société sobre en carbone dans leur stratégie de développement.

Les décideurs politiques se sont retrouvés à Bali, dont je reviens, avec le sentiment que les choses ont un peu avancé même si nos espoirs de voir explicitement des objectifs chiffrés dans la décision finale ont été déçus. Pays développés, émergents et en voie de développement ont joué au chat et à la souris mais tous se sentent plus ou moins concernés par cette lutte contre le réchauffement climatique.

Les pays développés doivent faire mieux que cette division par deux à l’horizon 2050 et c’est dans cette voie, celle de la division par quatre, que notre pays s’est engagé. Fort des conclusions du GIEC, le groupe de travail climat énergie du Grenelle de l’environnement a endossé cet objectif national et adopté les étapes intermédiaires fixées pour 2020 par le Conseil européen. Les mesures proposées collectivement par ce groupe, que j’ai eu l’honneur et le plaisir de coprésider, sont de nature à mettre la France sur cette trajectoire. Je souhaite fortement que l’année 2008 soit celle de leur mise en oeuvre.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !