Liste des auteurs

Yves Housson | L’Humanité du 10 mars 2007

« Recapitaliser pour quoi faire ? »

lundi 12 mars 2007 par Yves Housson, Francine blanche
Par Francine Blanche, membre du comité de groupe européen d’Alstom, secrétaire confédérale de la CGT

Il y a des relations entre les dossiers Airbus et Alstom. En 2003, l’État a recapitalisé le groupe Alstom. Cette entreprise, aux produits stratégiques pour la France (trains, centrales électriques), était en butte à un énorme endettement financier, et ne pouvait plus obtenir des banques de lignes de caution, indispensables pour avoir des commandes. Des fautes de management avaient été commises, en particulier l’achat de grosses turbines au groupe ABB, qui ne fonctionnaient pas. Les actionnaires (Alcatel, GEC) étaient partis en asséchant la caisse. Nous, syndicats, disions qu’il nous fallait un actionnaire de référence. La recapitalisation par l’État, à hauteur de 20 %, a eu lieu, mais il est un peu simple de la mettre à l’actif de Nicolas Sarkozy (ministre de l’Économie à l’époque, le candidat UMP met volontiers en avant aujourd’hui son rôle dans cette opération - NDLR). Elle a été mise à l’ordre du jour par les salariés d’Alstom, qui ont livré bataille pour être entendus par les autorités françaises et européennes. Surtout, la grande question, comme aujourd’hui pour Airbus, c’était : recapitaliser pourquoi faire ? Est-ce que ce seront toujours les mêmes qui géreront l’entreprise comme avant ?

En définitive, ils ont recapitalisé pour faire le plan de restructuration décidé par la direction, qui s’est traduit par la suppression de 11 500 emplois dans le monde. À aucun moment, le rôle de l’État- n’a été de changer quoi que ce soit dans la façon de gérer l’entreprise. Les syndicats avaient pourtant beaucoup travaillé au niveau du comité d’entreprise européen. Reçus à la Commission de Bruxelles, nous avons amené des propositions alternatives et montré que le problème d’Alstom n’était pas un sureffectif, mais un problème de gestion financière du groupe, d’orientation de la direction. Comme chez Airbus aujourd’hui, où l’on entend qu’il faudrait supprimer des milliers d’emplois alors qu’il y a six ans de commandes et qu’on ne sait comment résorber les retards !

Finalement, Alstom a été remis à flot, grâce aussi à la capacité des salariés, des ingénieurs qui ont pu résoudre des problèmes techniques graves sur les grosses turbines. Mais du point de vue social, ça n’a rien changé, les salariés sont toujours aussi peu écoutés. Une des leçons, pour éviter de telles catastrophes industrielles, c’est qu’il faut écouter beaucoup plus les salariés, qui ont des choses à dire, savent ce qui ne va pas. La proposition de la CGT d’un nouveau statut du travail salarié est vraiment à l’ordre du jour. Le rôle du syndicalisme, ce n’est pas de faire l’ambulancier, de pallier les conséquences de milliers de suppressions d’emplois. Il faut donner beaucoup plus voix au chapitre aux représentants des salariés dans l’élaboration des décisions stratégiques. L’entreprise est le bien commun de tous les salariés. Cela vaut pour les grandes comme pour les petites.

Les collectivités territoriales doivent aussi avoir leur mot à dire. Voir des groupes décider, pour des raisons de maximisation du profit, de quitter une région en disant : « Débrouillez-vous », c’est insupportable. Il faut qu’il y ait un droit d’opinion et d’intervention des collectivités sur ce qui se passe chez elles.

Enfin, il y a le niveau de l’Europe. Aujourd’hui, quand arrive un projet de refinancement, il doit entrer dans les règles de l’UE qui ne vont pas dans le sens de l’emploi. Il n’y a pas de politique industrielle de l’Europe. La façon dont travaille la Banque centrale et la politique de l’euro fort, qui met Airbus en difficulté, doivent être remises en question. Il faut faire entendre la voix des salariés jusqu’à Bruxelles. Des brèches sont possibles : on l’a vu avec Alstom, le fait qu’on soit intervenu avec nos propositions alternatives a contribué à sauver le groupe du complet démantèlement.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !