Liste des auteurs

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 25.03.08

Retraites : le gouvernement souhaite l’allongement des durées de cotisation dès 2009

jeudi 27 mars 2008

Le gouvernement n’a pas l’intention de remettre en question l’âge légal de départ à la retraite. "La loi de 2003 prévoit le passage à une durée de cotisation de 41 annuités progressivement d’ici à 2012, sauf si les conditions démographiques ou économiques sont profondément modifiées, ce qui n’est pas le cas", indique le premier ministre dans un entretien publié, mardi 25 mars, sur le site Internet de L’Express. La loi de 2003, votée à l’initiative de M. Fillon, alors ministre des affaires sociales de Jacques Chirac, fixait par avance les thèmes du rendez-vous 2008 : allongement de la durée de cotisation, revalorisation des pensions et petites retraites.

"Le débat sur l’âge légal [de départ à 60 ans] avait été tranché dans la loi de 2003. Le gouvernement n’a pas l’intention de le remettre en question. Si les partenaires sociaux posent cette question, nous en débattrons", ajoute-t-il. Le chef du gouvernement se prononce également pour un "nouveau mode d’indexation, plus proche de la réalité", des retraites sur les prix.

Concernant les modalités d’application de la réforme, le gouvernement n’exclut pas un passage "de façon réglementaire, si on se met d’accord avec les partenaires sociaux dans la poursuite de la réforme de 2003", a dit mardi le premier ministre lors de la réunion du groupe UMP à l’Assemblée nationale.

FRONT SYNDICAL

Mais deux jours avant l’ouverture des discussions avec le ministre du travail, un front syndical s’est constitué. Après FO, la CGT et la FSU, la CFDT s’est opposée mardi à l’allongement des cotisations, la jugeant "injuste et inefficace" tant que le taux d’activité des seniors reste faible. L’un des principaux artisans de la réforme de 2003 pointe également le problème des retraites les plus basses. Pour les augmenter, la CFDT souhaite qu’un nouveau mode d’indexation permette de maintenir dans le temps la parité avec le smic, ainsi qu’une augmentation plus rapide de ce minimum pour se rapprocher de 100 % du salaire minimum.

Pour réduire les effets négatifs des "parcours professionnels accidentés et des aléas de la vie", le syndicat propose enfin une meilleure validation des périodes de chômage et de maladie et une prise en compte des mauvaises conditions de travail et des effets de la pénibilité sur l’espérance de vie.

Estimant que "le gouvernement veut aller vite pour notamment imposer un nouvel allongement de la durée de cotisation", la CGT et la FSU ont d’ores et déjà appelé à manifester samedi "pour la défense et l’amélioration du système de retraite". Si le gouvernement confirme le passage à 41 ans à partir de 2009, "sans doute, on sera appelé à mobiliser", déclare pour sa part Jean-Louis Malys, de la CFDT.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !