Liste des auteurs

NOUVELOBS.COM | 05.10.05

Séance de négociation sur l’emploi des seniors

mercredi 5 octobre 2005

Les syndicats doivent se retrouver face au Medef mercredi pour une sixième séance de négociation sur l’emploi des seniors. Le principal point de désaccord demeure la création d’un contrat de travail spécifique aux plus de 55 ans.

A u lendemain de leur journée d’action nationale pour l’emploi et le pouvoir d’achat, les syndicats rencontrent le patronat mercredi 5 octobre, pour une sixième séance de négociation sur l’emploi des seniors.

Selon les syndicats, cette réunion ne devrait sans doute pas être la dernière. "Il est clair qu’à moins d’un revirement complet du Medef, dont je doute, ce ne sera pas le dernier rendez-vous", a estimé Jean-Christophe Le Duigou (CGT). Dominique de Villepin a toutefois encouragé les partenaires sociaux à aboutir à un accord "avant décembre.

Pour Jean-Christophe Le Duigou, "il est important qu’un accord intervienne car, après, il faudra discuter avec les pouvoirs publics dans le cadre d’une politique plus globale de l’emploi des seniors". "Mais il ne peut être question d’un accord qui, une fois de plus, lèse les droits des salariés", a prévenu le responsable cégétiste.

Accroître le taux d’emploi des 55-64 ans

Syndicats et patronat avaient entamé les négociations en mars dernier, afin d’accroître un taux d’emploi des 55-64 ans qui plafonne en France à 36,8%, soit près de 5 points de moins que la moyenne européenne.

La réforme des retraites et les objectifs fixés par l’UE en la matière les avaient incité à une action rapide.

Le 7 septembre, ils s’étaient séparés le 7 septembre sur un constat de désaccord total, malgré le renoncement du patronat à sa proposition initiale d’exclure les plus de 55 ans du décompte des effectifs des entreprises.

Le principal point de désaccord demeure la création, voulue par le Medef, d’un dispositif spécifique aux seniors. Le patronat souhaite que les entreprises puissent proposer des contrats aux seniors pour des missions précises, correspondant à un projet de développement ou une réorganisation. Des contrats qualifiés par les syndicats de "contrat-vieux". Le Medef propose également un cumul emploi-retraite, qui vient de recevoir l’appui d’un rapport du conseil d’analyse économique (CAE) sur l’emploi des seniors.

Chômage de longue durée

De leur côté, les syndicats tiennent avant tout à améliorer les conditions de travail des salariés âgés et les mesures visant à éviter qu’ils ne se retrouvent au chômage.

"L’objet de cette négociation, c’est d’éviter qu’une femme ou un homme de 50 ans se retrouve au chômage, parce que trois ans après, c’est l’ASS (Allocation spécifique de solidarité, ndlr) ou le RMI : le chômage des seniors est obligatoirement un chômage de longue durée", a expliqué Jean-Marie Toulisse (CFDT).

La CFDT préconise un bilan de compétence à mi-carrière, et une préparation à un départ en retraite "choisi et éventuellement progressif". Elle demande aussi que les entreprises s’engagent sur des recrutements chiffrés de seniors.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !