Liste des auteurs

Un article Pierre-Henri Lab paru dans L’Humanité le 5 novembre 2005

Semaine antiprivatisation pour EDF

mardi 8 novembre 2005 par Pierre-Henri Lab
Le 8 novembre, les fédérations CGT et FO de l’énergie mobilisent les salariés et le PCF, les Verts, la LCR, le MARS, le MRC, la Gauche républicaine et les Alternatifs organisent un meeting.

La privatisation d’EDF et la question des services publics devraient cette semaine revenir sur le devant de la scène politique et sociale. Opposés à l’ouverture du capital de l’électricien national, salariés et partis de gauche engagent plusieurs mobilisations pour la défense du service public. Objectif affiché : gagner l’opinion publique au rejet de la politique gouvernementale de privatisation et de mise à bas des services publics. Une ambition dont la réalisation semble à portée de main. Un sondage IFOP publié dans Ouest-France, dimanche dernier, fait en effet apparaître qu’une courte majorité (51 %) des Français se dit favorable à l’ouverture du capital d’EDF, tandis que 46 % s’y déclarent opposés.

Mardi, les salariés des industries électriques et gazières (IEG) sont appelés par les fédérations CGT et FO de l’énergie à se mobiliser. Intensification des opérations « Robin des Bois » de remise du courant aux familles modestes, arrêts de travail, coupures d’électricité ciblées, reprises en main de l’outil de travail, manifestations et rassemblements vont rythmer cette journée d’action. À Paris, un cortège partira à 13 heures de la place de la République. « Nous allons également nous déployer en direction des usagers pour les alerter sur les menaces que fait peser la privatisation partielle sur leur accès à l’électricité et faire signer la pétition "EDF 100 % publique" », explique François Dousseau responsable de la CGT de l’énergie. « La pétition lancée par la confédération rencontre un grand succès. Jeudi, nous comptabilisions 120 000 signatures », affirme le syndicaliste qui rappelle son « caractère interprofessionnel ».

Les partis de gauche se mobilisent également le 8 novembre. Le PCF, les Verts, la LCR, le MARS, le MRC, la Gauche républicaine et les Alternatifs appellent « les citoyens » à participer aux manifestations et rassemblements initiés par la CGT et FO. Ces forces politiques organisent, le même jour, un meeting « contre la privatisation d’EDF et pour la défense du service public », salle de la Mutualité à Paris, à 20 h 30. « L’initiative pourrait s’élargir à des associations et à des organisations syndicales », estimait-on jeudi au siège du PCF. Le Parti socialiste et le PRG, bien que présents dans de nombreux rassemblements départementaux « contre la privatisation d’EDF et pour la défense du service public », écartent toujours toute participation au meeting de la Mutualité à Paris. Une absence critiquée par le sénateur socialiste Jean-Luc Mélenchon et Laurent Fabius et regrettée par les organisateurs du meeting, qui précisent que « l’invitation vaut toujours ».

Dans de nombreux départements, à l’initiative du Parti communiste français, des - réunions des partis de gauche se sont tenues. Dans les Hautes-Pyrénées, le PCF, le PS, les Verts, le PRG et la LCR ont lancé un appel commun contre la privatisation d’EDF et pour la défense du service public. Dans la Meuse, « les élus communistes vont interpeller l’ensemble des élus locaux pour les inviter à prendre position contre la privatisation », explique le secrétaire fédérale du PCF Jacky Nicolas. Dans le Vaucluse, les partis de gauche devaient se réunir hier et décider d’initiatives. De leur côté, les communistes de la Drôme ont édité des affiches qui proclament : « Payée par leur facture, EDF est propriété des usagers. Non à la privatisation ».

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !