Liste des auteurs

La Tribune.fr - 11/03/08

Suez conclut un accord pour céder 10% de ses capacités nucléaires en Belgique

mardi 11 mars 2008
Conformément aux engagements pris par Suez dans le cadre de sa fusion avec GDF, sa filiale Electrabel va céder à l’électricien belge SPE 635 MW de ses capacités nucléaires en Belgique.

Pour obtenir le feu vert du gouvernement belge à son projet de fusion avec GDF, Suez avait consenti fin 2006 à de larges concessions afin de favoriser le maintien de la concurrence sur le marché électrique belge. Seul opérateur nucléaire du pays, sa filiale Electrabel doit ainsi céder 10% de ses capacités à SPE, le second électricien du pays.

L’accord conclu aujourd’hui prévoit la cession de 635 MW sur la capacité nucléaire de 6.000 MW d’ Electrabel. Au total, le premier électricien belge détient une capacité de production d’environ 13.000 MW en Belgique.

L’accord, qui doit être "pleinement opérationnel pour l’été", prévoit que Suez cède 535 MW d’origine nucléaire en Belgique à SPE pour un prix très avantageux, dont une tranche de 250 MW vendue immédiatement et 285 MW consistant en un contrat de livraison à long terme portant jusqu’à 2025 au moins. Par ailleurs, 100 MW détenus par la SPE dans la centrale nucléaire de Chooz (nord de la France) seront échangés contre la même capacité dans les centrales belges de Suez.

A terme, cette opération doit permettre à SPE, qui détient quelque 10% du marché, et à une entreprise étrangère de détenir chacun 15% de la production électrique belge.

SPE, deuxième fournisseur d’électricité en Belgique après Electrabel, compte parmi ses actionnaires le britannique Centrica et le français GDF, chacun à hauteur d’environ 25%.

GDF a parallèlement promis à la Commission européenne de céder sa participation dans SPE.

Le projet d’accord conclu entre Electrabel et SPE doit encore être soumis aux autorités belges et européennes de la Concurrence.


Suez et RWE candidats au nucléaire en Bulgarie

L’électricien belge Electrabel, filiale de Suez, et le deuxième électricien allemand RWE sont les deux candidats finalistes pour l’obtention d’une participation de 49% dans un projet de centrale nucléaire en Bulgarie. La compagnie nationale bulgare d’électricité détiendra 51% de l’entreprise commune Belene Power qui veut construire et exploiter une centrale nucléaire de 2.000 MW sur les rives du Danube. Le projet est estimé à 5,8 milliards de dollars. Le Russe Atomstroyexport a été retenu pour construire la centrale avec Areva et Siemens. Electrabel et RWE ont été préférés à trois autres électriciens : le premier producteur allemand E.ON, l’italien Enel, et le tchèque CEZ.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !