Liste des auteurs

Un article de Yves Mamou paru dans Le Monde du 10.03.06

Suez et GDF, un même intérêt pour le gaz naturel liquéfié

vendredi 10 mars 2006 par Yves Mamou

L a fusion Suez-Gaz de France - si elle a lieu - s’effectuera entre deux entreprises qui veulent donner une plus grande place au gaz naturel liquéfié (GNL). Une fois refroidi (à - 160o), le gaz naturel prend une forme liquide. Il est alors 600 fois moins volumineux et peut être transporté par navire méthanier jusqu’à un terminal équipé de cuves pour le stockage et d’unités de chauffage pour la regazéification.

La liquéfaction permet le transport du gaz à partir de zones de production souvent très éloignées des zones de consommation situées en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. Elle règle aussi le risque politique que pose l’acheminement du gaz par voie terrestre, comme l’avait mis en lumière la rupture d’approvisionnement de l’Ukraine par la Russie en 2005 .

Parce que les experts estiment que la part du GNL dans le volume du gaz acheminé au plan mondial devrait presque doubler d’ici à 2020 - passant de 22 % à 38 % -, Suez et GDF veulent accroître leurs capacités.Notamment en sécurisant leur approvisionnement auprès des pays producteurs (Afrique, Amérique du Sud, Moyen-Orient) par des contrats à long terme. En s’alliant, les deux entreprises représenteraient un acheteur de poids. Et Suez apporterait ses participations dans deux usines de liquéfaction en Egypte et en Amérique du Sud.

Quant au transport, la nouvelle entité alignerait 14 méthaniers. Suez compte 6 bateaux et entend porter sa capacité à neuf d’ici à 2010. GDF qui en exploite huit (parfois en location) en aura trois nouveaux à la même date. En 2004, 173 méthaniers naviguaient sur l’ensemble des mers du globe.

A la même date, 50 terminaux marins à travers le monde avaient la capacité d’accueillir ces navires, de stocker le GNL et de le regazéifier par chauffage avant de le réinjecter dans les circuits commerciaux. GDF en aura trois d’ici à 2007 en France, et a des positions en Espagne et en Grande-Bretagne . Suez est le plus internationalisé avec des terminaux en Asie, sur la côte Est des Etats Unis - plus deux nouveaux projets à Boston et en Floride. Le nouvel ensemble serait leader sur l’Atlantique nord et constituerait le second opérateur mondial.

Avant la fusion, Suez comptait investir 1,4 milliard d’euros pour accroître ses capacités sur les deux rives de l’Atlantique. Le groupe compte tripler ses ventes de GNL d’ici à 2010.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !