Liste des auteurs

Eric Leser | Le Monde le 16 mai 2007

Suez porte à 11,3 % sa participation dans le groupe espagnol Gas Natural

mercredi 16 mai 2007 par Eric Leser

Suez a averti mardi 15 mai l’autorité des marchés espagnole, la CNMV, de l’acquisition en Bourse de 4,55 % du capital de Gas Natural portant sa participation à 9,55 %. Sous réserve de l’autorisation du régulateur de l’énergie espagnole, le CNE, le groupe français entend franchir le seuil de 10 % du capital de Gas Natural et porter sa participation à 11,3 %. Il en détenait auparavant 5,4 %. L’investissement supplémentaire est évalué à environ 1 milliard d’euros.

Chez Suez, on présente l’opération comme s’inscrivant dans la stratégie de long terme consistant pour le producteur d’électricité à se développer dans l’industrie du gaz. Gas Natural, numéro un dans son secteur en Espagne, est dans la même logique, mais a échoué à deux reprises dans des offres publiques d’achat (OPA) sur des électriciens Iberdrola d’abord et Endesa ensuite.

En 2006, il y a eu sur les marchés boursiers des rumeurs récurrentes d’OPA de Suez sur Gas Natural. Mais le groupe français a décidé de ne pas forcer les choses, de s’implanter progressivement en Espagne, et d’y gagner la confiance, comme il l’a fait en Belgique, notamment grâce à une alliance avec la puissante Caisse d’épargne de Barcelone, La Caixa, actionnaire à 33 % de Gas Natural. Dans son autre grande activité, l’assainissement d’eau, Suez a d’ailleurs lancé avec la Caixa au début du mois d’avril une OPA amicale de 2 milliards d’euros sur Agbar (Sociedad General de Aguas de Barcelona) qui gère la distribution d’eau dans toute la région de Barcelone.

La décision de Suez de se renforcer significativement dans Gas Natural et d’indiquer ainsi son intention à terme de se rapprocher plus étroitement du groupe espagnol peut être interprétée de deux façons.

Il s’agit à la fois d’une éventuelle stratégie alternative à la fusion avec Gaz de France si le nouveau gouvernement français n’y est pas favorable, au moins dans l’immédiat. Mais il s’agit aussi d’un argument supplémentaire pour convaincre de l’intérêt d’un tel rapprochement en apportant dans la corbeille de mariage une position significative dans le gaz en Espagne. Ce marché est considéré comme stratégique en Europe du fait notamment de nombreux projets de développement.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !