Liste des auteurs

LEMONDE.FR avec AFP le 14 février 2007

Total enregistre des bénéfices historiques en 2006

mercredi 14 février 2007

Le groupe pétrolier français Total a annoncé, mercredi 14 février, avoir enregistré en 2006 un bénéfice net ajusté record de 12,585 milliards d’euros, en hausse de 5 % sur 2005, grâce à la flambée des prix du pétrole. Par action, le bénéfice est de 5,44 euros, en hausse de 7 %. Le chiffre d’affaires a atteint 153,802 milliards d’euros, en hausse de 12 %, ajoute Total dans un communiqué.

La progression du bénéfice du groupe a suivi ces dernières années la hausse des cours du brut. De 7 milliards en 2003, le bénéfice de Total a dépassé légèrement les 9 milliards en 2004 avant d’atteindre un précédent record de 12,003 milliards en 2005. Total, dont le bénéfice exprimé en dollars est de 15,8 milliards, reste cependant loin des profits de 39,5 milliards de dollars engrangés par le numéro un du secteur, ExxonMobil.

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net de Total est ressorti en baisse de 10 % à 2,737 milliards d’euros, tout comme les recettes (- 6 % à 36,433 milliards d’euros), à cause du recul des prix du brut sur les marchés et d’une légère baisse de la production. Total compte reverser à ses actionnaires plus du tiers de ses bénéfices record. Il propose de verser un dividende de 1,87 euro par action, en hausse de 15 % par rapport à 2005. Il promet de "poursuivre sa politique dynamique de dividende", en rétribuant notamment ses actionnaires grâce à des rachats d’actions.

TAXER LES PROFITS DES GROUPES PÉTROLIERS

Pour 2006-2010, le groupe prévoit une augmentation de sa production supérieure à 5 % par an. En 2007, la croissance de la production devrait être de 6 %, en tenant compte d’un impact des quotas OPEP de - 1 %. Cette croissance devrait être particulièrement forte dans le gaz naturel liquéfié (GNL), proche de 13 % par an. En 2006, les investissements du groupe ont progressé de 6 % à 11,852 milliards d’euros. Ses réserves prouvées d’hydrocarbures s’élevaient à 11,120 milliards de barils équivalent pétrole fin 2006.

L’annonce de ces résultats devrait intéresser les parties au procès de l’Erika et les candidats à la présidentielle. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a proposé une taxe d’un milliard d’euros par an pendant cinq ans sur les profits des groupes pétroliers, afin d’aider les consommateurs à diminuer leur dépendance au pétrole et d’investir en faveur de l’environnement.

Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a estimé sur RMC que les profits de Total venaient "d’une forme de spéculation sur le pétrole", au détriment du consommateur final. "Le scandale, c’est que M. Breton nous avait promis qu’il y aurait plus de contrôles vis-à-vis des compagnies pétrolières pour qu’ils appliquent [cette baisse] à la pompe", a-t-il souligné.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !