Liste des auteurs

Une dépèche Reuters parue le 21 mars 2006

Un tribunal espagnol suspend l’offre de Gas Natural sur Endesa

mardi 21 mars 2006
MADRID (Reuters) - Un tribunal de commerce espagnol a suspendu l’offre de 22 milliards d’euros de Gas Natural sur Endesa tout en examinant l’appel interjeté par ce dernier.

Le groupe de services aux collectivités Endesa avait réclamé cette suspension de l’offre ainsi que celle de l’accord connexe conclu par Gas Natural avec Iberdrola portant sur la cession d’actifs en cas de réussite de l’offre, selon des documents du tribunal soumis aux autorités boursières espagnoles.

La suspension concerne également cet accord connexe.

Le tribunal demande à Endesa de provisionner une garantie bancaire d’un milliard d’euros pour faire face à de possibles dommages du fait de la suspension. Des sources industrielles ont déclaré que le conseil d’administration d’Endesa se réunirait dans les dix jours pour décider s’il provisionnait la garantie, sans laquelle la suspension sera levée.

Endesa estime que Gas Natural et Iberdrola se sont entendus de façon illégale pour l’évincer du marché ; Gas Natural assure lui que l’accord avec Iberdrola est à part et ne peut intervenir que comme conséquence de l’offre.

Gas Natural a accepté de céder à son compatriote des actifs valant entre sept et neuf milliards d’euros, en cas de succès de son offre sur Endesa, à un prix final fixé par une banque d’affaires indépendante.

Endesa juge en outre que ces accords devraient être examinés par l’Union européenne, qui en a confié en novembre dernier la responsabilité du contrôle à l’Espagne.

Gas Natural va étudier sa réponse, dans l’attente de la décision du conseil d’administration d’Endesa, des déclarations éventuelles de la CNMV, la Commission nationale des marchés de valeurs, le gendarme de la Bourse en Espagne, ainsi que de l’effet du jugement sur des offres concurrentes.

L’allemand E.ON a lancé le mois dernier une OPA non sollicitée toute en cash de 29 milliards d’euros sur Endesa, à 27,50 euros par action.

L’offre en cash et en action de Gas Natural est actuellement de 22,6 milliards d’euros mais l’espagnol devrait la relever pour concurrencer celle d’E.ON, lorsque les candidats devront soumettre des offres contraignantes.

E.ON doit pour cela obtenir l’accord de l’organisme espagnol de régulation de l’énergie, qui ne devrait pas se prononcer avant un mois au moins.

Iberdrola s’est refusé à tout commentaire et personne n’était disponible chez Endesa.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !