Liste des auteurs

LEMONDE.FR avec AFP et AP | 28.04.08

Une ONG pointe l’opacité des revenus des compagnies pétrolières

lundi 28 avril 2008
La plupart des grandes compagnies pétrolières renaclent à fournir des informations précises sur leurs revenus et sur la lutte contre la corruption dans les pays où elles exploitent l’or noir, affirme l’organisation non gouvernementale Transparency International, dans un rapport publié lundi 28 avril. "L’extraction du pétrole et du gaz génère, dans certains des pays les plus pauvres de la planète, des richesses considérables. Mais trop souvent, une mauvaise gouvernance aboutit à ce que ces richesses, loin de contribuer au développement économique et social, minent la croissance et aggravent les inégalités", explique le texte.

ExxonMobil a ainsi affiché des performances médiocres, en termes de transparence, aux côtés d’entreprises comme China National Offshore Oil Corp, la russe Lukoil ou encore la malaysienne Petronas. Les compagnies apparaissant en bas de classement ne donnaient que peu d’informations ou, le cas échéant, uniquement par zone géographique. ’’Fournir des informations est capital. Il est fondamental que les sociétés civiles demandent des renseignements sur l’origine et la destination des recettes pétrolières’’, a défendu Juanita Olaya, directrice de l’étude.

A l’inverse, la norvégienne Stateoil Hydro et la canadienne Talisman, incitées par des réglementations plus strictes dans leur pays d’origine, font figure de modèles. L’association signale également les "bonnes pratiques" de Shell et BG Group, en matière de lutte contre la corruption. "Ces bons élèves, dont font partie quelques-unes des plus grandes entreprises mondiales, peuvent être des modèles pour l’industrie en général’’, estime Transparency International. ’’Le haut niveau de transparence dont font preuve ces compagnies prouve que le secret est indéfendable moralement et économiquement’’, poursuit l’organisme.

PRESSIONS AUX ÉTATS-UNIS

Au milieu du classement, British Petroleum et la compagnie française Total présentent leur chiffre d’affaires par zone géographique et pourraient améliorer leur transparence en fournissant une analyse pays par pays, précise l’ONG.

Pour élaborer son étude, Transparency International s’est servie de rapports publics et a évalué les versements de quarante-deux compagnies pétrolières, implantées dans vingt et un pays, aux gouvernements, leurs opérations financières et leur contribution aux programmes de lutte anticorruption des entreprises.

Selon le quotidien The Financial Times, des tentatives pour étouffer une partie du rapport auraient été relevées aux Etats-Unis, où les compagnies pétrolières sont parmi les plus mal classées.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !