Liste des auteurs

Une dépèche Reuters du 14 septembre 2005

Une loi belge pourrait gêner le rachat d’Electrabel par Suez

mercredi 14 septembre 2005

BRUXELLES - Le rachat d’Electrabel par le groupe Suez pourrait se heurter à un obstacle législatif, certains actionnaires de l’électricien belge, en l’occurrence les municipalités, étant empêchés par une loi d’acquérir des parts de sociétés dont l’activité n’est pas exclusivement centrée sur le gaz ou l’électricité, déclare une source proche du dossier.

Suez opère dans l’énergie mais aussi dans le secteur de l’eau et du traitement des déchets.

Le groupe français offre 322 euros en numéraire et quatre de ses actions pour chaque action Electrabel pour acquérir les 49,92% du capital du groupe belge qu’il ne possède pas encore.

La transaction, évaluée à plus de 10 milliards d’euros, permettrait à Suez de se hisser parmi les cinq plus gros groupes énergétiques cotés d’Europe.

Comme tous les autres actionnaires minoritaires, un groupe de municipalités possédant 4,65% d’Electrabel devrait prendre à la fois le numéraire et les titres s’il accepte l’offre du groupe français.

Mais une loi sur les investissements des municipalités oblige ces dernières à ne détenir que des titres de compagnies gazières ou électriques et Suez n’entre pas dans cette catégorie.

"Ils devront soit changer la loi soit modifier l’offre", a déclaré la source.

Suez attend pour l’instant le feu vert des autorités belges de régulation avant de lancer formellement son offre.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !