Liste des auteurs

Un article de Fanny Doumayrou paru dans l’Humanité du 9 décembre 2005

Accord en vue sur le profilage des chômeurs

vendredi 9 décembre 2005 par Fanny Doumayrou
UNEDIC . La question des durées d’indemnisation pourrait être repoussée, mais le tri des chômeurs serait entériné.

Sans qu’on sache ce qui se cache derrière ces tergiversations, les gestionnaires de l’UNEDIC n’ont toujours pas entamé la négociation sur les paramètres financiers du régime, mercredi lors de la quatrième rencontre entre patronat et syndicats sur la convention UNEDIC.

Alors que le régime d’assurance chômage est en déficit de 14 milliards d’euros et que le MEDEF souhaite réduire les durées d’indemnisation des chômeurs, la CGC a proposé que les décisions qui font mal soient repoussées à 2006. Dans ce cas, la convention à signer avant le 31 décembre ne porterait que sur le titre I du texte proposé par le MEDEF, concernant le « retour à l’emploi ». Mais de son côté, FO a proposé d’assouplir les conditions d’admission aux ASSEDIC pour mieux prendre en compte les salariés précaires, ce qui pourrait constituer une contrepartie à une baisse des durées d’indemnisation demandée par le patronat. La prochaine rencontre a été fixée au 13 décembre, à la place de la négociation sur le régime des intermittents.

Quoi qu’il en soit, le titre I en passe d’être accepté par la CFDT, la CGC et la CFTC, n’est pas du tout anodin puisqu’il entérine la mise en place du pré-profilage des chômeurs (voir l’Humanité d’hier). La dernière version du texte proposé par le MEDEF mercredi soir prévoit une « étroite collaboration » de l’ANPE et des ASSEDIC pour « accélérer le retour à l’emploi des allocataires », « réduire les délais de mise en oeuvre des mesures d’accompagnement », à partir d’un « diagnostic initial » débouchant sur une « différentiation des parcours », et ouvre la possibilité pour l’UNEDIC de sous-traiter la prise en charge « des personnes rencontrant des difficultés particulières de reclassement ».

Ce tri sélectif des chômeurs selon leur « employabilité », dès leur premier entretien à l’ANPE ou aux ASSEDIC (la question n’est pas tranchée), a pour but d’accélérer les sorties vers l’emploi et les radiations. Comme il dégagerait des économies pour l’UNEDIC, il fait bel et bien partie de l’enjeu financier de la négociation et peut constituer une alternative à la réduction « classique » des durées d’indemnisation.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !