Liste des auteurs

Accord sur l’étude du projet de réorganisation et de projets alternatifs des activités industrielles de production d’électricité de la Société SNET

samedi 3 décembre 2011 par coordination CGT SNET

Suite aux annonces de juin dernier nous informant de la fermeture dès 2013 de 5 tranches du parc SNET et impactant 535 agents et leur famille, l’ensemble des organisations syndicales avaient exigé la création de groupes de travail permettant d’analyser les différents aspects du dossier qui sont loin d’avoir été étudiés de manière approfondie.

Il est hors de question pour la CGT et les salariés de SNET d’accepter simplement et sans rien dire cette stratégie de fermeture de sites.

De ce fait, la CGT souhaitant avant tout défendre l’avenir des salariés et des sites a activement participé aux négociations de cet accord. Celui-ci doit d’abord déterminer les possibilités d’adaptation aux contraintes environnementales et réglementaires des 5 tranches concernées et étudier ensuite les possibilités alternatives de création de nouveaux moyens de production pour pallier les conséquences de l’abandon éventuel des tranches charbon en cause.

Après plusieurs mois de négociations et plus de 8 versions, la CGT signe l’accord sur l’étude du projet de réorganisation et de projets alternatifs des activités industrielles de production d’électricité de la Société SNET. Avec sa seule signature la CGT valide l’accord.

Pour la CGT, il est évident qu’aucune conséquence sur l’emploi ne peut être tirée avant l’examen du devenir de ces 5 tranches et des projets alternatifs qui pourraient être proposés. La seule priorité est la défense de l’outil industriel et de ses emplois et il est bien de la responsabilité d’une organisation syndicale comme la CGT d’y œuvrer.

L’ensemble des expertises techniques et économiques seront finalisées d’ici le second trimestre 2012 et concerneront tous les établissements de la SNET sans exception. Seules les organisations syndicales signataires participeront aux côtés des experts à ces groupes de travail.

La CGT réaffirme qu’elle se refuse à condamner les tranches tant que toutes les possibilités techniques et économiques n’auront pas été étudiées. C’est pour cela que la CGT appelle à la mobilisation et à la vigilance de tous les salariés pour que l’expertise se passe pour le mieux.

La CGT a toujours été force de proposition, aujourd’hui plus que jamais

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !