Liste des auteurs

Fabrice Tournoux | L’Humanité le 29 décembre 2006

Alic repoussé dans la marge

vendredi 29 décembre 2006 par Fabrice Tournoux
Jeune SDF, Alic a perdu son emploi et le logement qui allait avec. Son seul espoir réside dans la mobilisation de ses collègues de travail.

Où donc Alic a-t-il trouvé refuge ? Licencié pour faute grave par la direction du Carrefour d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), malgré deux journées de grève de ses collègues et une pétition signée par plus de deux mille clients, ce jeune SDF a retrouvé l’anonymat de la rue. Malgré la résistance des employés, la direction du Carrefour d’Ivry-Sur-Seine ne reviendra pas sur sa décision : Alic a commis des fautes graves qui méritaient le licenciement. Les absences et les retards du jeune homme sont reconnus par tous mais ses collègues réclamaient juste un peu d’humanité.

Alic n’a que vingt ans et vit dans une grande précarité. Difficile pour lui de joindre les deux bouts. Hébergé par des amis ou s’abritant à l’hôtel, il avait trouvé un logement par le biais de son employeur. Licencié, il ne peut plus en bénéficier. Pour une employée du Carrefour (qui préfère garder l’anonymat), la façon dont a été traité Alic n’est pas acceptable : « c’est inhumain ce qu’ils lui ont fait. On ne vire pas quelqu’un qui n’a pas de logement ». Carrefour a toutefois souhaité aider le jeune homme dans sa recherche d’emploi et de logement. La mobilisation des employés de l’hypermarché n’est donc pas restée sans effet. Mais les représentants syndicaux réclament toujours la réintégration d’Alic dans l’entreprise.

Comment se dessine l’avenir pour Alic ? En pleine période de fête, ce jeune sans domicile fixe ne veut pas que sa famille soit mise au courant de sa situation. Très pudique et réservé, il n’aime pas faire l’étalage de ses difficultés. Désormais, Alic repart de zéro. Il doit retrouver un travail pour se loger, avoir son chez lui. Le jeune chômeur ne souhaite plus s’exprimer. On imagine aisément sa détresse. Il touche le fond, licencié et sans domicile, son besoin de travailler est vital. Ses collègues ne le laisseront pas tomber.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !