Liste des auteurs

La Tribune.fr - 21/02/07

Bond de 73,5% du bénéfice net d’EDF en 2006

mercredi 21 février 2007
Le groupe présidé par Pierre Gadonneix (notre photo) a dégagé un résultat net de 5,6 milliards d’euros en hausse de 73,5% sur le précédent. C’est nettement plus important que les prévisions des analystes. Cela lui permet de soigner ses actionnaires avec le versement d’un dividende de 1,16 euros contre 0,79 euros en 2005.

Excellente année 2006 pour EDF. Le producteur et distributeur d’électricité annonce ce matin un résultat net part du groupe de 5,6 milliards d’euros contre 3,24 milliards un an plus tôt. C’est nettement plus élevé que le résultat attendu par les analystes qui tablaient en moyenne sur un résultat de 5,1 milliards. Il tient compte d’élements non récurrents, notamment des plus ou moins values de cessions d’actifs réalisées dans le cadre de recentrage. Hors éléments non récurrents (incidence des cessions d’actifs et des pertes et reprises de valeur principalement), le résultat net courant est de 4, 227 milliards d’euros, en progression de 47,3 %.

Meilleur résultat qu’attendu pour le résultat d’exploitation qui s’inscrit à 9,35 milliards d’euros (+16% sur le précédent) alors que les estimations ressortaient à 9,24 milliards. Enfin, le montant des investissements atteint 5,9 milliards (+14,8% ). Enfin, l’endettement financier est revenu à 14,9 milliards, en baisse de 3,7 milliards d’euros, par rapport à 2005.

Pour Pierre Gadonneix, Président Directeur Général d’EDF : "En 2006, les résultats opérationnels et financiers d’EDF s’inscrivent dans la trajectoire annoncée. L’exercice est marqué par l’accélération des investissements du Groupe, en particulier en France, dans un contexte de prix de l’énergie élevés en Europe et d’évolution modérée des tarifs en France. Ces performances permettent au Conseil d’Administration de proposer un dividende par action de 1,16 euros, en hausse de 47 %. Pour l’avenir, EDF poursuivra la mise en oeuvre de son projet industriel, fidèle à ses engagements de service public, et dans le respect des objectifs financiers annoncés lors de l’introduction en bourse. Le Groupe entend par ailleurs prendre part au renouveau de l’énergie nucléaire dans le monde, et s’affirmer comme leader des énergies de demain".

Ces bons résultats permettent au groupe de soigner à nouveau ses actionnaires. Le Conseil d’Administration d’EDF proposera à l’Assemblée Générale du 24 mai 2007 le paiement d’un dividende de 1,16 €/action au titre de 2006, en hausse de 47 % par rapport à 2005. Conformément à la politique de distribution annoncée lors de l’ouverture du capital, ce dividende représente 50 % du résultat net hors éléments non récurrents.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !