Liste des auteurs

Un article d’Eliane PATRIARCA paru dans Libération le 15 octobre 2005

Cancers professionnels : au-delà de l’amiante, d’autres poisons

samedi 15 octobre 2005 par Eliane PATRIARCA
Goudron de houille, silice cristalline... 3,5 millions de salariés seraient menacés.

« A utant on a su tirer les conséquences d’une affaire comme le sang contaminé, autant on n’a pas encore tiré les leçons de l’amiante en matière de santé au travail. » Epidémiologiste à l’Inserm, Marcel Goldberg n’a pas mâché ses mots, le 14 septembre, devant la mission d’information parlementaire sur l’amiante. Selon lui, compte tenu des carences dans la prévention des risques professionnels en France, la même catastrophe sanitaire peut se reproduire avec un autre produit toxique. Une affirmation alarmante au vu des résultats de l’enquête Sumer. Pilotée par le ministère du Travail et menée par des médecins du travail auprès de 50 000 salariés en 2002-2003, elle montre que 3,5 millions de salariés en France sont exposés à des produits cancérigènes (1). Un risque inégalitaire : 70 % des salariés exposés sont des ouvriers.

L’enquête souligne que « plus d’un quart de la population exposée l’est de façon importante soit du fait du long temps d’exposition, soit de l’insuffisance des protections collectives ». Principaux produits impliqués : « Les gaz d’échappement diesel, les goudrons de houille, la silice cristalline, les poussières de bois, les fumées de vulcanisation et celles dégagées par les procédés de métallurgie. »

Les connaissances épidémiologiques sur les cancers professionnels sont hélas insuffisantes. Et la plupart des travailleurs exposés l’ignorent alors que le système de réparation des maladies professionnelles est basé sur la déclaration volontaire des victimes.

Devant la mission amiante, Marcel Goldberg a confirmé que 50 000 à 100 000 décès dus à cette fibre étaient attendus d’ici 2030. Après ? « La mortalité dépendra de la qualité des mesures de prévention mises en oeuvre aujourd’hui. » La manifestation des victimes de l’amiante, samedi à Paris (lire ci-contre), a aussi pour objectif d’éviter que les gens continuent à se tuer ainsi au travail. (1) reconnus par le Centre international contre le cancer ou l’Union européenne.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !