Liste des auteurs

NOUVELOBS.COM | 27.04.05

Carrefour : appel à la grève illimitée

mercredi 27 avril 2005
Dix-neuf des trente entrepôts de LCM, filiale de Carrefour, sont touchés par la grève, mercredi, et trois d’entre eux bloqués.

ix-neuf des trente entrepôts de LCM, filiale de Carrefour, étaient touchés par la grève, mercredi 27 avril, et trois d’entre eux bloqués, "sans toutefois affecter le bon approvisionnement des magasins", a-t-on appris auprès de la direction de LCM (Logidis - Comptoirs modernes). Le conflit à l’appel des syndicats CFTC, FO et CFDT, après celui du 20 avril à l’appel de la seule CGT, fait suite à l’échec des négociations salariales obligatoires annuelles (NAO) et au tollé médiatique suscité par le versement d’une prime de départ de 38,5 millions d’euros à l’ex-PDG de Carrefour, Daniel Bernard. "19 des 30 sites LCM sont touchés par la grève ce mercredi et parmi eux 3 sont entièrement bloqués par les grévistes, ceux de Colomiers de Plaisance-du-Touch, près de Toulouse et de Nîmes", a indiqué la direction de LCM à l’AFP soulignant que 10%" des 6.702 salariés étaient en grève. Selon la direction de LCM, le mouvement "n’affecte pas" l’approvisionnement des magasins. La CFDT-LCM a justifié ce mouvement par "l’échec des négociations NAO" et la "révolte" des salariés devant la prime de départ "astronomique" de l’ex-PDG de Carrefour. Elle prévoit des "ruptures" dans les approvisionnements "dès jeudi".

Appel à la grève

Les syndicats CFTC, FO et CFDT de Carrefour ont appelé les 7.000 salariés de la logistique (entrepôts) du groupe (LCM) à "la grève illimitée" pour exiger une revalorisation salariale, a-t-on appris mardi auprès de la CFTC. "Les salariés de LCM (Logidis - Comptoirs modernes) se mettront en grève illimitée dans la nuit du 26 au 27 avril jusqu’à réouverture des négociations salariales" a indiqué le syndicat dans un communiqué. Le mouvement qui selon la CFTC "devrait concerner au moins 26 sites de distribution LCM sur 34" était déjà effectif mardi après-midi dans deux d’entre eux, situés en banlieue toulousaine.

Miettes

"En négociation (salariale) depuis début avril pour demander 50 euros (d’augmentation) brut mensuel les salariés de LCM se sont vus proposer environ 24 euros par la direction" a indiqué la CFTC. Pour le syndicat "ces miettes sont inadmissibles alors que les medias relatent le chiffre exorbitant (38,5 millions d’euros) de la prime de départ de (l’ex-PDG de Carrefour) Daniel Bernard". Une grève pour les salaires et le pouvoir d’achat, à l’appel de la CGT et de la CFDT, avait eu lieu le 25 mars dans 49 magasins Carrefour sur 179, et le mouvement s’était poursuivi jusqu’au 15 avril à Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhône) .

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !