Liste des auteurs

AFP / 18 mars 2013

Centrale EON à Hornaing : le jugement mis en délibéré au 29 mars

mercredi 20 mars 2013

Lille - Le tribunal de grande instance de Douai (Nord) rendra le 29 mars son jugement sur la fermeture prévue le 31 de la centrale électrique à charbon d’Hornaing (Nord) par le groupe EON, à laquelle se sont opposés les syndicats lors d’une audience lundi.

Il y a un accord dans lequel figure un engagement clair et précis sur la poursuite de l’activité jusqu’en 2015. Nous demandons au tribunal de contraindre le débiteur à respecter ses engagements, a déclaré à l’AFP Me Fiodor Rilov, avocat de la CGT du site.

Début mars, la CGT et FO avaient dénoncé l’attitude de l’employeur, estimant que la direction d’EON a délibérément choisi de casser le site industriel pour se recentrer sur d’autres activités jugées plus rentables pour les actionnaires.

La direction s’était engagée à maintenir la production à base de charbon jusqu’au 31 décembre 2015 au minimum lors de la signature d’un accord de fin de conflit avec les syndicats CGT et FO début 2010 après un mouvement social, avait alors expliqué le délégué CGT Roger Caiola.

La direction n’a rien respecté, la fermeture de la centrale est une violation de l’accord signé, avait-il estimé.

EON France a annoncé en septembre la fermeture de la centrale d’Hornaing qui emploie 86 salariés, la plus ancienne du parc français en fonctionnement.

Selon la direction de la filiale française du numéro un allemand de l’énergie, une rénovation du site n’était pas rentable et son maintien en fonctionnement devait générer d’importantes pertes d’exploitation à partir de 2013.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !