Liste des auteurs

AFP / 11 octobre 2012

Centrale Eon d’Hornaing : la justice ordonne le déblocage du site

jeudi 11 octobre 2012

LILLE (France) - Le tribunal de grande instance de Douai (Nord) a ordonné jeudi aux salariés de la centrale thermique Eon d’Hornaing, assignés par leur direction qui demandait la fin de l’occupation, de laisser l’accès libre au site, a rapporté à l’AFP l’avocate des salariés.

Ils ont fait droit aux demandes d’Eon. Je suis particulièrement déçue et il y a des imprécision flagrantes dans la décision, a indiqué à l’AFP Anne-Sophie Audegond, qui défend les salariés CGT d’Eon.

Le juge dit que l’ensemble de l’accès au site était interdit à la direction par les grévistes, c’est faux, on l’a démontré dans un constat d’huissier, a-t-elle ajouté, précisant réfléchir à un appel de cette décision.

L’ordonnance du tribunal enjoint de procéder au déblocage du site et désigne un médiateur pour approcher les différentes parties.

Ils n’ont pas interdiction d’être sur le site, mais de bloquer l’accès du site et du bureau et l’accès au travail, a souligné Mme Audegond.

La direction d’Eon France, filiale du numéro un allemand de l’énergie, avait assigné en référé une partie des salariés afin d’obtenir la fin de l’occupation de la centrale. Celle-ci a débuté fin septembre pour protester contre la fermeture annoncée du site.

Fin septembre, Eon France avait annoncé l’abandon d’un projet de centrale à gaz à Hornaing et l’arrêt de la production existante à compter du 31 mars 2013.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !