Liste des auteurs

Vincent Defait - l’Humanité du 9 juillet 2007

Climat, les syndicats s’en mêlent

lundi 9 juillet 2007 par Vincent Defait
Une étude commandée par la Confédération européenne des syndicats (CES) évalue l’impact du changement climatique sur l’emploi.

« Tant les effets du changement climatique que les mesures adoptées pour réduire les émissions de CO2 devraient avoir un impact considérable sur l’emploi et les activités économiques en Europe, à travers des redistributions structurelles de l’emploi. » Ainsi se conclut un épais rapport [1] du cabinet d’expertise Syndex pour le compte de la Confédération européenne des syndicats (CES). Le document, intitulé « changement climatique et emploi », appelle les politiques menées en la matière à « être claires, certaines et prévisibles ».

D’une région et d’un secteur à l’autre, les effets sur l’emploi seront différents. Les impacts négatifs seront plus marqués en Europe méridionale, où la hausse de température devrait être plus importante, qu’en Europe septentrionale. De même, l’agriculture, la foresterie et la pêche devraient sévèrement pâtir du réchauffement, des précipitations accrues ou des sécheresses répétées. Quant au tourisme, les destinations évolueront au rythme du climat, transformant le secteur. Les effets, en termes d’emploi, devraient être marqués localement, comme dans les régions de sports d’hiver à basse et moyenne altitude. Quant à l’industrie des assurances, elle « sera forcée de répercuter le coût croissant des dommages sur les autres secteurs économiques », écrivent les auteurs.

« Les modèles prévoient un impact économique total relativement minime à court terme qui, dans l’hypothèse d’un réchauffement modeste et graduel, pourrait même s’avérer légèrement positif. » Or, « un certain nombre de signes ont montré que le climat pourrait ne pas évoluer de manière lente et progressive », rappelle la CES. Ce qui oblige à des mesures rapides d’atténuation et d’adaptation.

Ainsi, réduire de 30 % à 50 % les émissions de gaz à effet de serre, comme le prévoient certains engagements internationaux, ne se fera pas sans une évolution de l’industrie, des transports, de la production d’énergie et du secteur de la construction. Le gain net d’emplois des secteurs concernés par l’étude serait de 1,5 %. La CES appelle donc à un investissement des entreprises, « composante vitale de la prévention du changement climatique », et à des mesures contraignantes dans des secteurs clés, comme le transport, le logement et le tertiaire.

[1] www.syndex.fr

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !