Liste des auteurs

article de FRÉDÉRIC FAUX Publié dans Le Figaro le 19 octobre 2006

Commerce contre droits sociaux : le nouveau pari de l’UE

jeudi 19 octobre 2006 par Frédéric Faux
Soucieux de bénéficier de préférences commerciales avec l’Union européenne (UE), le Salvador s’est engagé à respecter les libertés syndicales.

DANS son bureau de San Salvador, Wilfriedo Berrios montre un autocollant rouge édité par le Front syndical salvadorien, dont il est l’un des coordinateurs : « Nous demandons la ratification des conventions 87 et 98 de l’Organisation internationale du travail (OIT), peut-on y lire, nous exigeons le droit aux conventions collectives et à la liberté syndicale des fonctionnaires ». « Pour ces droits, des militants ont été emprisonnés, voire tués, remarque-t-il d’une voix désabusée... Et il a suffi d’une pression de l’Union européenne pour qu’ils soient reconnus ».

Un événement qui a eu lieu le 24 août dernier, date à laquelle les 84 députés salvadoriens ratifiaient à l’unanimité ces deux conventions, près d’un demi-siècle après leur adoption par les membres de l’OIT. Aussitôt après, le président conservateur Tony Saca se félicitait du « pas historique » fait par son pays, omettant de préciser que ce dernier était beaucoup plus motivé par la raison économique que par une passion soudaine pour les droits sociaux.

Le Salvador, très proche des États-Unis et gouverné à droite depuis la fin de la guerre civile (1992), est en effet l’un des quinze pays bénéficiant du SPG plus [1]. Ce Système des préférences généralisées, destiné aux pays « intermédiaires », leur permet de faire entrer dans l’Union européenne (UE) plus de 7 200 produits hors taxe, mais il demande en contrepartie leur adhésion à une série de conventions internationales. Le Salvador, seul pays du SPG plus à ne pas reconnaître les conventions 87 et 98 de l’OIT, avait mis en avant des difficultés constitutionnelles l’empêchant de les adopter. Ce pays avait d’ailleurs bénéficié d’une clause d’exception lui permettant de bénéficier de ce programme dès le 1er janvier 2006, à condition de se mettre en règle d’ici à la fin de l’année.

Dialogue permanent

Le temps passant, la pression s’accentuant, le Salvador a finalement cédé sous les coups de boutoir d’un groupe espagnol Calvo. Cet industriel du thon, qui a construit en 2003 une usine de 118 millions de dollars sur la côte pacifique du pays - c’est l’une des plus modernes d’Amérique latine -, a licencié en juin 600 employés en menaçant de transférer son activité dans un autre pays si le Salvador perdait le bénéfice du SGP plus. Les exportations de Calvo sont en effet dirigées à 95 % vers l’Europe.

Moins de deux mois plus tard, le Salvador adoptait les conventions de l’OIT, une décision qualifiée de « victoire » par la Confédération européenne des syndicats. Le petit pays d’Amérique centrale, qui grâce au SPG plus a vendu à l’Europe en 2005 pour 66 millions de dollars de poisson, de textile, de meubles ou de miel (les exportations en 2003 étaient 12 fois moins élevées) devra encore attendre la fin de l’année pour recevoir l’aval définitif du Conseil des ministres de l’UE. Une étape importante pour le Salvador, mais aussi pour le reste de l’Amérique centrale intégrée dans le SPG plus et en discussion depuis mai 2006 avec l’UE pour un futur accord d’association. « Ces négociations - les premières entre l’UE et un groupe de pays - ne portent pas seulement sur les aspects commerciaux, explique Wouter Wilton, représentant de la ­Commission au Salvador. Nous aurons un dialogue permanent sur les questions démocratiques, l’état de droit, les droits humains, les droits sociaux, ou l’intégration régionale. N’oublions pas, conclut-il, que ces pays sont appelés à terme à faire partie de notre marché unique. »

[1] Le SPG plus est en vigueur du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2008. Il bénéficie aux pays suivants : Bolivie, Colombie, Costa Rica, Équateur, El Salvador, Géorgie, Guatemala, Honduras, Moldavie, Mongolie, (Nicaragua-> mot 182], Panama, Pérou, Sri Lanka, Venezuela .

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !