Liste des auteurs

Communiqué interfédéral CGT, CGC et FO du 23 juin 2006

vendredi 23 juin 2006 par FNME-CGT

Les fédérations CGT, FO et CFE-CGC soulignent la réussite de la journée de mobilisation du 20 juin, conclue par un premier recul significatif d’un gouvernement jusque là particulièrement obstiné.

L’annonce du report en septembre de l’examen, par le parlement, du projet de loi de privatisation de Gaz de France est une première victoire des salariés.

Ceci démontre que tout n’est pas joué et que le vrai débat public sur l’avenir de l’énergie en France et sur le devenir des Groupes Gaz de France et Suez pourrait enfin avoir lieu sans précipitation et sur la base d’une analyse sérieuse. Elus, usagers et organisations syndicales doivent pouvoir faire valoir leur avis.

Ni le gouvernement, ni les Présidents des entreprises n’ont l’exclusivité des solutions et ne sont pas les mieux placés pour parler de l’emploi et nous savons ce que « synergie » veut dire dans leur bouche.

Les fédérations CGT, FO et CFE-CGC dénoncent les manœuvres de désinformation médiatisée pour limiter la mobilisation et la publication de chiffres de grévistes nettement en dessous de la réalité.

Le chiffre définitif officiel est de 24 % de grévistes pour les agents de Gaz de France, avec des valeurs atteignant 87 % sur des sites opérationnels stratégiques.

Cette mobilisation est trois fois supérieure à celle du 11 avril et nos actions dans les principales villes des régions ont été remarquées.

Pour l’interfédérale, le recul du gouvernement et la mobilisation grandissante sont plus qu’encourageants. Cela nous engage à poursuivre tout l’été l’information des agents, des consommateurs et des élus des français pour obtenir l’abandon du projet de privatisation de Gaz de France.

Le gouvernement doit prendre ses responsabilités et examiner toutes les alternatives à la privatisation qui garantiront l’avenir des Groupes Suez et Gaz de France et des salariés.

Les fédérations CGT, FO et CFE-CGC sont décidées à poursuivre l’action interfédérale jusqu’à l’abandon de la privatisation de Gaz de France.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !