Liste des auteurs

Alain Raynal | L’Humanité du 6 mars 2007

Daniel Sanchez : « Favoriser l’intervention des salariés »

mardi 6 mars 2007 par Alain Raynal, Daniel Sanchez
Daniel Sanchez, secrétaire général de la Fédération CGT de la métallurgie, était hier à Toulouse pour proposer la création d’un comité interentreprises.

P ouvez-vous nous indiquer comment se présente cette journée d’action au plan national ?

Daniel Sanchez. Nous assistons à une véritable amplification du mouvement à l’échelle nationale et européenne contre ce plan Power 8. Les directions de EADS et d’Airbus doivent en tenir compte. Les suppressions d’emplois, les cessions de sites sont d’autant inadmissibles qu’Airbus est une entreprise qui marche bien avec un carnet de commandes de plus de 2 500 avions. Rarement, nous avons été confrontés à un tel niveau de mobilisation dans l’aéronautique. L’opinion publique s’en mêle. Tout indique aujourd’hui qu’il est véritablement possible de faire bouger les choses.

Comment appréciez-vous la proposition des régions d’entrer dans le capital de EADS ?

Daniel Sanchez. Tout ce qui peut réduire la pression du capital financier privé nous intéresse. Nous ne voyons pas d’objection à l’entrée de capitaux publics si le but est de permettre aux salariés d’intervenir dans la gestion des entreprises. La question reste toujours : pour quoi faire ? Est-ce utile à l’emploi et au développement industriel ou bien cela favorise-t-il la poursuite d’une politique de financiarisation ? On subit aujourd’hui les méfaits de cette politique qui impose à EADS un niveau de rentabilité financière à taux constant alors que l’industrie aéronautique connaît des variations. Je le redis, l’entrée de capitaux publics doit s’accompagner d’un droit d’intervention des salariés et des élus locaux. Avec les comités régionaux CGT d’Aquitaine, de Midi-Pyrénées, et les syndicalistes des entreprises concernées par le pôle aéronautique, espace et système embarqués, nous demandons la constitution d’un comité interentreprises de ce pôle. Il s’agit de favoriser l’information et l’intervention de tous les salariés placés au même niveau. L’actualité avec les mesures annoncées pour Airbus rend urgente une telle création.

Où en est-on de la préparation d’une journée de mobilisation européenne ?

Daniel Sanchez. Elle est prévue mi-mars. Le jour va être précisé d’un moment à l’autre. L’ensemble des organisations syndicales européennes entendent se positionner contre cette priorité accordée à une logique de financiarisation dont on constate aujourd’hui l’ampleur des dégâts. Tous les syndicats se sont retrouvés pour refuser toute suppression d’emploi, toute cession de site et d’activité. Il s’agit aujourd’hui de travailler sur les alternatives. De chercher comment se mobiliser avant l’annonce des restructurations. D’ici à cette journée d’action européenne, nous voulons travailler à ces questions et à ces propositions en y associant les salariés.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !