Liste des auteurs

Un article de Marie-Noëlle Bertrand paru dans L’Humanité du 26 avril 2006

De l’amphi à l’emploi

jeudi 27 avril 2006 par Marie-Noëlle Bertrand
Éducation . Dominique de Villepin a exposé hier ses propositions pour faciliter le lien entre université et monde du travail.

Deux cents manifestants alignés derrière les barrières posées par la police. Une colère spontanée. « C’est une provocation », tempête une voix ; « Quand même gonflés », enchaîne une autre ; « Ils remettent ça ! » lance une troisième. CRS et gendarmes viennent de passer de l’autre côté de la barrière et transforment, subtilement, le rassemblement en bousculade musclée, poussant la foule sans ménagement. Elle cède, et disparaît derrière le mur bleu nuit des uniformes. L’abord de l’université vient d’être nettoyé. « La Sorbonne ne t’aime pas, Villepin dégage de là... », entend-on en bruit de fond. « J’ai entendu une clameur lointaine, comme l’écho d’un espoir, et cela m’a fait chaud au coeur », dira le premier ministre en introduction de son discours, par lequel il lançait, hier, le débat national Universités-emploi. Un chantier réclamé de longue date par les présidents d’université et que Dominique de Villepin inaugurait en guise de réponse aux attentes manifestées ces derniers mois en matière d’emploi. Développer la professionnalisation dans l’enseignement supérieur : tel est l’objectif affiché par le chef du gouvernement.

Gilles de Robien, ministre de l’Éducation, et François Goulard, délégué à l’enseignement supérieur, auront le mois de mai pour rencontrer l’ensemble des organisations syndicales et des présidents d’université. Dirigée par Patrick Hetzel, recteur de Limoges, la commission chargée de piloter le débat devra s’assurer, elle, que tous ceux qui le souhaiteront seront associés aux discussions, dont les axes ont été définis. Arrive en tête celui de l’orientation : mieux informer les jeunes quant à l’offre des filières, les accompagner à chaque moment clé de leur cursus (entrée en fac, fin de cycle et fin d’études) et développer les passerelles entre les formations générales et spécialisées font partie des premiers thèmes avancés. Deuxième axe : la formation professionnelle, pour laquelle le premier ministre recommande, entre autres, de développer les liens entre université, entreprises et collectivités. Troisième axe : la réponse aux besoins concrets et matériels des étudiants. Sur ce point, Dominique de Villepin a fait quelques promesses, à commencer par la mise en oeuvre, « dans les semaines à venir », d’un plan de rénovation des universités. De même s’est-il dit favorable à une meilleure prise en compte des besoins en termes d’aide sociale, pour lesquels il souhaite multiplier bourses au mérite et à la mobilité ainsi qu’allocation de tutorat. Ultime proposition émise par le premier ministre : le maintien des bourses trois mois après la fin des études afin de faciliter la transition vers l’emploi. Qu’en restera-t-il au final ? Rendez-vous en septembre, échéance fixée à la commission pour rendre ses conclusions.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !