Liste des auteurs

Déclaration de la CGT lors de la réunion de D.P. du 19 mars 2008

vendredi 21 mars 2008 par CGT SNET CERCHAR - SIEGE

Depuis le 28 février, les salariés ont mené des actions sur les sites, et aujourd’hui encore, le personnel de Gardanne est en grève pour exprimer son mécontentement face à la politique salariale et sociale que vous mettez en place.

Après avoir tenté des manipulations pour diviser les Salariés, la seule réponse que vous apportez n’est que du mépris engendré par votre silence.

Pour la CGT cette attitude est déplorable et n’a pour but que de réduire la dignité des femmes et des hommes qui usent de leur droit de grève en dernier recours pour ainsi porter leurs revendications.

Vous dépensez votre énergie à vous acharner sur notre organisation syndicale pour que les choses n’avancent pas et que le climat se dégrade.. .Quelle conception de la démocratie !

Vous osez prôner que vous allez devenir le « must » en matière de dialogue social, mais ce sont des termes dont vous avez perdu la signification comme la valeur.

Comment voulez-vous que le personnel travaille sereinement et dans de bonnes conditions alors que constamment il est mis à l’épreuve physiquement et psychologiquement ?

Quel est le but recherché au travers de toutes ces provocations ?

Quelle confiance peut-on encore vous accorder alors que se profile déjà le changement d’actionnaire ?

Arrêtez de vous retrancher derrière des chaises tournantes et des valses d’étiquettes pour ne pas prendre vos responsabilités, et agissez comme il se doit.

Cessez de dicter des comportements qui ne font que creuser le fossé entre les sites sous prétexte de mieux maîtriser les femmes et les hommes qui contribuent au succès financier de notre entreprise, avec l’aide, on ne s’en cache pas, de « personnes de confiance ».

Arrêtez de manipuler les salariés ; le temps des croisades est révolu, le serf s’est élevé au rang de seigneur, le temps des Charbonnages est révolu, le « gagne-petit » s’est élevé au rang de dirigeant.

C’est à l’écoute des salariés et grâce à l’unité qu’ils vous démontrent aujourd’hui que vous écrirez les pages d’histoire de notre société et l’empreinte personnelle que vous laisserez.

Pointer du doigt et sanctionner des « boucs-émissaires » relève d’une méthode d’un autre âge. Le personnel n’est pas dupe, car depuis 2001, nombreux sont ceux qui ont aussi subi des violences morales et verbales portant atteinte à leurs droits fondamentaux ?

Sur ces constatations, la CGT quitte cette séance en condamnant la conception du dialogue social de l’entreprise. La CGT exige de la Direction que les plaintes déposées à l’encontre des salariés de Gardanne soient retirées et qu’enfin de vraies négociations soient ouvertes comme le souhaite la majorité du personnel qui a fait confiance en s’exprimant massivement pour la CGT, Organisation Syndicale qui, quoi qu’il arrive, défend l’intérêt des Salariés.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !