Liste des auteurs

Article de Gérard Le Puill paru dans L’Humanité du 20 décembre 2006

Deux paysans sur le grill de Buffalo

mercredi 20 décembre 2006 par Gérard Le Puill
Plaintes . Michel Binel et Philippe Richet risquent de lourdes sanctions.

L’allumage d’un feu de paille sous le ventre du bison en plastique de l’enseigne Buffalo-Grill d’Angoulême par une main non identifiée peut aujourd’hui valoir jusqu’à quinze ans de prison et 150 000 euros d’amende à deux otages désignés par la police et la justice. Michel Binel et Philippe Richet comparaissent cet après-midi devant le Tribunal correctionnel d’Angoulême sur plainte de Buffalo-Grill. Le 6 février 2006, ils faisaient partie de la centaine de manifestants du MODEF devant l’enseigne de cette chaîne de restaurants qui importe d’Amérique du Sud 70 % des viandes servies à ses clients. Avant de quitter les lieux, des manifestants allumèrent un feu de paille sous le bison en plastique en amont du restaurant. Au vu de ce feu symbolique sans aucune conséquence pour les locaux, la police a arrêté deux militants en évitant d’interpeller les principaux dirigeant nationaux du syndicat paysan présents sur les lieux. Philippe Richet restera une journée en garde à vue. La justice mettra les deux otages en examen pour « avoir fait brûler le bien d’autrui », un chef d’inculpation passible de 18 mois de prison et de 10 000 euros d’amende. Puis le chef d’accusation deviendra « utilisation de matière inflammable dangereuse pour détruire le bien d’autrui ». Ce changement permet de requérir une peine de 15 ans de prison et 150 000 euros d’amende.

Le MODEF analyse cette modification du chef d’inculpation comme la volonté de faire un exemple afin d’intimider les organisateurs d’actions syndicales. Il appelle à un rassemblement dès 13 heures aujourd’hui devant le tribunal correctionnel d’Angoulème, Place Louvel, l’audience ayant lieu à 16 heures. Le syndicat réaffirme que « cette action symbolique ne représentait strictement aucun risque pour les biens d’autrui » contrairement à ce qu’affirme le chef d’accusation retenu par le tribunal.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !