Liste des auteurs

AFP / 30 janvier 2013

EON dans les clous pour 2012, prudent pour l’avenir

jeudi 31 janvier 2013

BERLIN - Le numéro un allemand de l’énergie EON a annoncé mercredi miser sur un excédent brut d’exploitation en hausse de 16% en 2012, grâce notamment à la renégociation de ses contrats d’approvisionnement en gaz et à l’absence de charges liées à l’abandon du nucléaire en Allemagne.

En 2012, EON attend un Ebitda de 10,8 milliards d’euros, selon un chiffre provisoire en ligne avec les attentes du consensus d’analystes réuni par l’agence Dow Jones Newswires.

En revanche, pour 2013, le groupe attend un excédent brut d’exploitation en retrait, de l’ordre de 9,2 à 9,8 milliards d’euros contre 11,6-12,3 milliards attendus auparavant.

Le groupe, dont les résultats définitifs sont attendus le 13 mars, n’a pas dévoilé son résultat net mercredi.

Toutefois, il a dit attendre à un bénéfice net durable, c’est-à-dire corrigé d’une série d’éléments exceptionnels, de 4,3 milliards d’euros en 2012 et compris entre 2,2 et 2,6 milliards d’euros en 2013.

En 2011, le groupe avait essuyé une perte nette de 2,2 milliards d’euros mais réalisé un bénéfice durable de 2,5 milliards d’euros.

C’est ce résultat dit durable qui sert de base de calcul pour le dividende.

Or, si le groupe a confirmé vouloir verser à ses actionnaires un dividende de 1,10 euro par action au titre de l’exercice 2012, il a renoncé à son objectif de dividende chiffré pour l’année prochaine alors qu’il avait aussi promis de payer au moins 1,10 euro.

Il redistribuera entre 50 à 60% de son bénéfice durable, a-t-il cependant précisé.

Les résultats 2012 sont plutôt en ligne avec les prévisions et ne constituent pas une surprise, a commenté Marc Nettelbeck, analyste chez DZ Bank, avant de souligner que les prévisions d’EON pour 2013 sont en revanche en dessous des attentes des analystes.

L’analyste regrette par ailleurs l’absence de prévision pour 2015, synonyme d’incertitude sur le moyen terme et juge globalement que le tableau est mitigé.

Le marché a lui plutôt bien accueilli les annonces d’EON : à 12H17 GMT, son titre gagnait 1,16% à 13,48 euros, sur un indice Dax en recul de 0,20% à la même heure.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !