Liste des auteurs

Article de Marie-Noëlle Terrisse paru dans Le Monde du 17.11.06

Edison et Enel s’organisent pour que l’Italie dépende moins de Gazprom

vendredi 17 novembre 2006 par Marie-Noëlle Terrisse

Gazprom s’est débarrassé, mercredi 15 novembre, d’Alexandre Riazanov, directeur général adjoint du groupe chargé des activités pétrole. Il sera remplacé par Valery Goloubev, un ancien du KGB déjà dans le groupe et un proche de Vladimir Poutine.

Par ailleurs, la concurrence au géant russe tente de s’organiser en Europe. Alors que le pétrolier italien Eni vient de s’allier avec Gazprom, Edison (filiale d’EDF) et l’électricien Enel ont signé, mercredi, un accord avec le groupe algérien Sonatrach pour l’approvisionnement sur quinze ans en gaz naturel. L’accord permettra de faire décoller le Galsi, le gazoduc qui devrait relier l’Algérie à la Toscane, via la Sardaigne, à partir de 2011 et qui est détenu à hauteur de 36 % par Sonatrach.

Edison et Enel pourront importer chacun 2 milliards de mètres cubes supplémentaires de gaz naturel en provenance d’Algérie (qui fournit déjà 6 milliards de m3 à Enel et 2 milliards à Edison).

Edison est le principal opérateur italien du projet Galsi, avec une part de 18 %, tandis que l’Enel en contrôle 13,5 %. Il "permet d’augmenter la flexibilité et la sécurité du système d’approvisionnement de gaz naturel de l’Italie, dont la demande est en forte hausse", a déclaré l’administrateur délégué d’Enel, Fulvio Conti. Durant l’hiver 2005, l’Italie avait été fortement pénalisée par les coupes répétées effectuées par Gazprom dans ses fournitures.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !