Liste des auteurs

Une dépèche AFP et Reuters paru dans Le Monde du 8 mars 2006

Enel se préparerait à lancer une offre d’achat d’au moins 40 milliards d’euros sur Suez

mercredi 8 mars 2006
Le numéro un italien de l’électricité Enel se préparerait à lancer une offre d’achat de près de 40 milliards d’euros sur Suez rapporte, mercredi 8 mars, le Wall Street Journal, citant des sources proches du groupe italien.

Le conseil d’administration d’Enel devrait adopter une décision sur le projet lors de sa réunion prévue dans la journée de mercredi. Les déclarations du patron du groupe, le mois dernier, sur son intérêt pour Suez ont incité celui-ci à accélérer les discussions en cours avec Gaz de France et conduit quelques jours plus tard le gouvernement français à annoncer lui-même la fusion entre Suez et GDF, en invoquant la nécessité de créer un champion national de l’énergie.

Enel pourrait lancer son OPA dans les prochains jours en offrant une prime d’environ 20 % sur le cours de Bourse de Suez, explique le Wall Street Journal. Aucun représentant du groupe italien n’a pu être joint pour commenter ces informations.

NEUF BANQUES MOBILISÉES

Le quotidien italien Il Sole 24 Ore affirme aussi, dans son édition de mercredi, qu’Enel est prêt à lancer une OPA sur Suez dans les jours prochains et étudiera le projet en conseil d’administration ce mercredi. Selon le quotidien italien, la décision définitive sera prise plutôt à la mi-mars, dans tous les cas avant la présentation aux analystes du plan stratégique le 23 mars, mais le groupe se laisse aussi la possibilité de trouver une voie plus amicale, indique le journal.

Neuf banques ont été mobilisées pour réunir un crédit-relais de 50 milliards d’euros nécessaire pour offrir une prime de plus de 10 % sur le cours de Suez dans le cadre d’une offre hostile en numéraire, poursuit Il Sole 24 Ore. Enel n’est intéressé que par Electrabel, qui produit de l’électricité en Belgique et est contrôlé par Suez. Il prévoit de s’allier à des partenaires pour reprendre les activités eau et environnement de Suez, estimées à au moins 15 milliards d’euros, ajoute le quotidien.

SUEZ ET GDF EN HAUSSE

L’action Suez montait mercredi matin, profitant de ces informations de presse. A 10 h 37, Suez gagnait 2,21 % à 33,73 euros dans un marché en baisse de 0,30 %, tandis que GDF s’appréciait de 1,19 %, à 29,75 euros.

"On attend la réunion du conseil d’Enel, tout le monde attend de voir ce qu’ils vont faire. Certains croient qu’ils lanceront une OPA, on parle d’un prix autour de 39 ou 40 euros, mais si c’est le cas, ce sera très dur pour eux", a commenté le responsable d’une salle de marché parisienne. "Enel a la capacité [financière] de le faire", mais il n’est pas sûr qu’il lance une telle offre au risque de s’opposer à l’Etat français, a-t-il ajouté.

Le Wall Street Journal souligne d’ailleurs les réticences du monde politique italien - l’Etat contrôle 32 % du capital d’Enel - à se confronter aux autorités françaises. Côté français, le PDG de Gaz de France, Jean-François Cirelli, a estimé mercredi qu’un mariage entre le groupe Suez et le numéro un italien de l’électricité serait compliqué. "En France, il est très difficile de marier les cultures différentes de deux entreprises françaises, alors faire des opérations hostiles entre deux pays différents, avec des langues différentes et des cultures différentes...", a déclaré M. Cirelli lors d’une audition devant la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale.

Avec AFP et Reuters

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !