Liste des auteurs

un article de J-L. C. paru dans La Provence du 19 janvier 2005

Energie : La Centrale de Gardanne coupe le courant

jeudi 20 janvier 2005

La Centrale thermique de Gardanne ne produira pas d’électricité aujourd’hui. L’unité de production de la SNEt (Société nationale d’Electricité Thermique) comme les trois autres centrales fonctionnant au charbon, observe , en effet, un arrét de travail de 24 heures à l’appel d’une intersyndicale CGT-CFDT-CFTC. un mouvement susceptible d’être reconduit, qui vise à protester contre ce que les syndicats nomment "une dégradation continue des conditions de travail."

Le mouvement a aussi pour but d’attirer l’attention sur une inquietude grandissante liée au changement de statut de la SNET. Depuis le 13 septembre 2004, l’entreprise, née au sein de charbonnages de France, est devenue une société privée contrôlée par le groupe espagnol Ensesa qui dédient 65% du capital. Le solde de 35% est détenu par deux autres actionnaires : EDF qui conseve 18.75 % et les charbonnages qui possedent 16.25% des parts.

Changement

Ces derniers avaient bon espoir de céder leur participation à Gaz de France qui , sous la houlette de Pierre Gadonneix poursuivait une politique active de diversification. Pierre Gadonneix passé à la présidence de EDF, son successeur n’a pas validé l’opération.

Du coup Endesa se retrouve seul maître à bord et "ne réalise pas les investissementsannoncés et applique une politique arrogante", juge un syndicaliste. Avant d’expliquer que EDF pourrait acquérir le bloc détenu par Charbonnages, avant de céder cette part et la sienne à un partenaire. Lequel ? "enel, l’électricien italien qui vient de faire connaître son intérêt pour entrer dans le capital de la SNET"

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !