Liste des auteurs

LEMONDE.FR avec AP et l’AFP | 15.02.07 |

Energies renouvelables : les Etats européens se fixent un objectif facultatif

jeudi 15 février 2007

L’objectif de 20 % d’énergies renouvelables d’ici à 2020, avancé par la Commission européenne, ne sera finalement pas obligatoire. Réunis jeudi 15 février à Bruxelles, les ministres européens de l’énergie ont édulcoré le projet de la Commission, attribuant une valeur purement indicative à ce seuil de 20 %. Ils ont néanmoins confirmé que 10 % du transport fonctionnant aujourd’hui à base de pétrole devra, toujours d’ici à 2020, être passé aux biocarburants.

Le Parlement européen a encouragé la Commission européenne à continuer d’aller de l’avant sur ce sujet, malgré la tiédeur des Etats membres de l’Union européenne (UE). Dans un rapport d’initiative adopté jeudi à Strasbourg, les eurodéputés se disent favorables à "une fiscalité des véhicules basée sur le CO2 et harmonisée au niveau de l’UE", et demandent à la Commission d’élaborer une "directive-cadre sur l’efficacité énergique dans les transports", qui représentent 56 % de la consommation totale de pétrole dans l’UE. De façon générale, le Parlement invite la Commission et les Etats à "élaborer un plan détaillé en vue de réduire la dépendance de l’UE par rapport aux importations pétrolières et de passer à une énergie propre". Le commissaire européen aux affaires économiques, Joaquin Almunia, a jugé ce rapport "tout à fait opportun".

LES EFFORTS DE LIBÉRALISATION DU MARCHÉ ÉLECTRIQUE "INEFFICACES"

Le hiatus demeure entre les politiques énergétiques des Etats membres, d’une part, et la volonté affichée par la Commission, d’autre part. En effet, le conseil des ministres de l’énergie a éludé, jeudi, la question de la poursuite de la politique de libéralisation du marché de l’énergie. Sur ce dossier cher à la Commission de Bruxelles, les représentants des gouvernements de l’UE se sont contentés de rappeler le principe selon lequel leurs réseaux électriques devront à terme "fonctionner de façon indépendante et être régulés de façon adéquate".

En réponse, la Commission a une nouvelle fois affirmé que les grandes compagnies énergétiques conservent un contrôle trop important sur le marché. L’exécutif européen a insisté sur le fait que les efforts pour retirer aux anciens monopoles d’Etat le contrôle des réseaux électriques demeurent "inefficaces"

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !