Liste des auteurs

Une dépêche de XINHUANET parue le 29 août 2005

Equateur/Pétrole : une assemblée menace de reprendre la grève générale

lundi 29 août 2005

QUITO, 29 août (XINHUANET) — Une assemblée organisée par les dirigeants de la grève, qui avait paralysé l’extraction de pétrole dans la principale région productrice de brut du nord-est de l’Equateur, a menacé dimanche de reprendre la grève générale en raison du rejet des entreprises pétrolières de ratifier un accord signé la semaine dernière.

 "Il paraît que nous allons avoir une nouvelle grève", a indiqué un porte-parole de l’assemblée représentant le groupe de protestataires à Orellana, l’une des deux provinces où des manifestations ont éclaté le 14 août en raison des mauvaises infrastructures et autres revendications de la population locale. 

 L’assemblée des grévistes, dirigée par des responsables locaux des provinces d’Orellana et de Sucumbios, accusent les entreprises pétrolières de "se moquer" des populations de la région riche en pétrole. 

 Le porte-parole a indiqué que cette assemblée, destinée à " analyser la situation, et éventuellement, à adopter des mesures" pourrait "demander au gouvernement central de contraindre les firmes pétrolières étrangères à signer un accord satisfaisant leurs revendications lors des négociations à Quito (de la semaine dernière)".     Lors des négociations, les sociétés pétrolières ont accepté de verser directement à ces régions une large portion (deux tiers sur 25%) des impôts sur les bénéfices dûs à l’Etat et qui seront consacrés aux projets locaux sur la santé, l’environnement et le développement. Elles ont également promis de construire 260 km de route en trois ans dans les deux provinces. 

 Le gouvernement central et les meneurs du mouvement de grève d’Orellana et de Sucumbios ont conclu un accord jeudi mettant fin à la grève, après avoir signé un accord préliminaire avec les entreprises étrangères exploitantes. 

 L’Equateur est le 5e plus grand producteur de pétrole en Amérique latine, avec une production de 541 000 barils de brut par jour, dont 201 000 proviennent de la société d’Etat PetroEcuador et le reste des sociétés étrangères.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !