Liste des auteurs

une dépèche AFP et Reuters parue sur lemonde.fr le 25 mars 2006

Etudiants et lycéens anti-CPE déclinent l’invitation de Villepin

samedi 25 mars 2006

La position des organisations étudiantes et lycéennes qui mènent avec les syndicats la mobilisation contre le CPE depuis deux mois se durcit : elles ont décliné vendredi soir 24 mars la première invitation du premier ministre à une rencontre à Matignon samedi.

L’UNEF, principal syndicat étudiant et leader du mouvement, la Confédération étudiante, les syndicats lycéens UNL et FIDL, expliqueront les raisons pour lesquelles ils refusent de rencontrer le premier ministre lors d’une conférence de presse samedi à 11 h 30 devant l’Hôtel Matignon.Ils devraient remettre une lettre argumentée au premier ministre.

"Le président de la République et le premier ministre sont en décalage avec la société, ils fourvoyent le pays dans une crise", a déclaré vendredi soir Karl Stoeckel, président de l’UNL. Il a rappelé que "le mouvement contre le CPE s’amplifie de jour en jour" et a regretté que "Dominique de Villepin ne veuille pas le voir". "On l’a dit, on ne négocie pas la précarisatioin des jeunes", a-t-il ajouté.

Les quatre organisations ont toujours affirmé que, si elles se rendaient à Matignon, ce serait pour demander le retrait du CPE, "prélable à toute négociation". Elles ont donc décidé vendredi soir de poursuivre le "bras de fer total" qui les oppose au gouvernement, même si ce choix les contraint à maintenir, voire amplifier, la mobilisation le mardi 28, lors d’une nouvelle journée de manifestations avec appels à la grève, aux côtés des salariés.

Jusqu’ici, le mouvement n’a pas montré de signes d’essoufflement. Plus de soixante universités sur 84 et plus de 600 lycées sur 4 330 étaient bloqués, en grève ou perturbés vendredi. A plusieurs reprises depuis trois semaines, des centaines de milliers de jeunes ont participé aux manifestations contre le CPE, dont deux fois, les 7 et 18 mars, aux côtés des salariés.Jeudi, ils étaient entre 220 et 450 000 un peu partout en France.

FRONT ÉTUDIANTS-SALARIÉS

Membres constitutifs d’une intersyndicale retrouvée (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, UNSA, UNEF, Confédération étudiante, UNL et FIDL) qui a mené dans l’unité depuis deux mois la bataille contre le CPE, les quatre organisations de jeunes avaient d’abord refusé de répondre à l’invitation du ministre de l’éducation nationale, Gilles de Robien, vendredi après-midi alors que les cinq confédérations étaient reçues simultanément à Matignon.

"Il n’y a pas de raison que les syndicats de salariés aillent voir le premier ministre et que nous, les ’enfants’, soyons reçus par Robien, d’autant que le CPE n’est pas son sujet de prédilection", avait déclaré Bruno Julliard vendredi matin. Sorties bredouilles de Matignon, le premier ministre ayant refusé de retirer le CPE, les confédérations ont cependant "obtenu" que Dominique de Villepin invite les les organisations de jeunesse dès samedi 12 heures.

Auparavant, l’intersyndicale avait demandé solennellement à être reçue "ensemble", avec les représentants des étudiants et lycéens. Le premier ministre avait refusé. "On était d’accord sur le fait qu’il fallait y aller ensemble", a certifié une participante à la réunion de l’intersyndicale vendredi matin sous couvert de l’anonymat. "On est reparti sur des bases encore plus solides qu’avant", a-t-elle assuré.

La Fédération des associations générales étudiantes (FAGE), opposée au CPE, et l’Union nationale inter-universitaire (UNI), favorable à ce nouveau contrat, ont elles fait savoir qu’elles se rendraient samedi à Matignon.


CPE : Villepin dit vouloir "répondre aux deux préoccupations majeures des jeunes"

"Je souhaite répondre aux deux préoccupations majeures des jeunes sur le CPE : la période de deux ans et les conditions de la rupture de contrat", a affirmé Dominique de Villepin, samedi 25 mars, à l’issue d’une réunion avec deux organisations d’étudiants, la Fage et l’UNI. Le premier ministre a dit qu’il souhaitait "revoir les organisations étudiantes la semaine prochaine pour progresser avec elles sur tous ces points", afin de "trouver une solution rapidement".

L’Unef, la Confédération étudiante et les lycéens de l’UNL et de la Fidl avaient boycotté la réunion de samedi. "Nous ne pouvons accepter d’entamer une discussion à laquelle vous posez comme préalable le maintien du CPE", ont expliqué ces organisations dans une lettre adressée au chef du gouvernement.

Le premier ministre a insisté sur la nécessité du "dialogue" : "Plus que jamais, nous avons besoin de nous parler pour trouver ensemble une solution au blocage actuel", a déclaré M. de Villepin.

Ces nouvelles déclarations du premier ministre interviennent au lendemain d’une rencontre entre M. de Villepin et les dirigeants des cinq grandes centrales de salariés, qui s’est terminée sur un échec, chacun campant sur ses positions. Elles marquent une volonté apparente de dialogue, même s’il n’a pas été question de négociations.

Plus tôt, samedi, le ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy avait exhorté le gouvernement à être "courageux et utile à la France" en favorisant "un compromis" pour sortir de la crise du CPE. "Si les jeunes voient (le CPE) comme injuste, il faut lever les malentendus en organisant les conditions du dialogue et du compromis", a déclaré le chef de l’UMP, lors d’une réunion avec de nouveaux adhérents du parti.

Nicolas Sarkozy a toutefois affiché sa solidarité avec le premier ministre : "ce n’est pas dans la tourmente que l’on quitte le navire même si l’on doit réfléchir au cap qui est suivi pour s’assurer qu’il est toujours pertinent", a-t-il dit. "Le premier ministre, à qui je veux dire mon soutien, est prêt à ouvrir sans a priori des discussions. J’invite tous les protagonistes à saisir cette main tendue car personne, je dis bien personne, ne sortira gagnant de l’absence de discussions et de compromis", a-t-il ajouté.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !