Liste des auteurs

NOUVELOBS.COM | 27.02.06

FUSION SUEZ-GDF : La CGT pas convaincue par Thierry Breton

lundi 27 février 2006
Le syndicat, hostile au projet de fusion, se dit "stupéfait de la nouvelle argumentation" de Thierry Breton.

L es représentants de la CGT se sont déclarés lundi 27 février "stupéfaits" des arguments employés par Thierry Breton pour tenter de les convaincre du bien-fondé du projet de fusion entre GDF et Suez.

"Nous avons été stupéfaits de la nouvelle argumentation du ministre", a déclaré Jean-Christophe Le Duigou, secrétaire confédéral de la CGT, à l’issue d’un entretien avec le ministre de l’Economie dans le cadre de ses consultations sur le projet de fusion.

"Il y a deux jours, on nous expliquait que c’était pour répondre à une menace d’OPA sur Suez par Enel", a-t-il rappelé. "Aujourd’hui, il n’est plus question de cet argument, mais on parle de la constitution d’un deuxième champion national en matière d’énergie. Ce revirement nous laisse penser que peut-être demain il y aura encore une troisième raison si la deuxième ne tient pas." "Toute décision gouvernementale est désormais entachée d’un doute fondamental", a-t-il souligné.

La CGT a réaffirmé son hostilité au projet de fusion et exigé un "réel débat sur l’avenir du secteur énergétique".

"Ce choix, s’il devenait réalité, aboutirait à une concurrence frontale entre la nouvelle entité et EDF avec toutes les conséquences que cela entraînerait sur le plan social, économique et financier, et probablement la privatisation d’EDF", a fait valoir Jean-Christophe Le Duigou.

Propositions alternatives

Selon lui, "cette opération aboutit à une dilution de la maîtrise publique dans ce secteur de l’énergie" et "ne fait pas en soi avancer d’un iota la question de la construction d’une politique européenne de l’énergie".

Le responsable de la CGT a annoncé que son syndicat allait présenter des propositions alternatives au projet de fusion. La CGT juge possible de verrouiller le capital de Suez par un noyau dur pour bloquer toute OPA.

En attendant, la CGT a renouvelé son appel à la mobilisation des salariés des deux groupes contre le projet de fusion. Une première réunion est prévue lundi soir au niveau des syndicats du secteur de l’énergie.

Le ministre poursuivra mardi ces discussions avec FO et la CFDT, et mercredi avec la CFTC.

Par ailleurs, le gouvernement s’est engagé à apporter des "réponses exhaustives, précises et concrètes" aux questions des syndicats sur le projet de fusion entre Gaz de France et Suez, a déclaré lundi le ministre de l’Economie Thierry Breton.

Il a précisé que la participation de l’Etat dans le nouveau groupe serait "légèrement au-dessous de 40%".

"Il faudra donc une loi qui prendra plusieurs semaines de travail et de négociation", a-t-il observé.

"Si la fusion a lieu, elle devra prendre plusieurs mois de mise en oeuvre" et "elle n’est pas anticipée avant la fin de cette année". (Avec AP)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !