Liste des auteurs

Fermeture programmé des sites de production de la SNET groupe E-ON France ….tous les salariés mobilisés.

dimanche 7 octobre 2012 par FNME-CGT

A nouveau aujourd’hui l’ensemble des sites de production d’électricité de la SNET, groupe E-ON France, étaient à l’arrêt n’assurant pas les 1700MW de production programmés.

Que ce soit au péage d’autoroute, à la gare de Douai a la préfecture de Marseille,… Tous les salariés de la SNET étaient mobilisés pour la défense de leur outil industriel, son développement et les emplois statutaires et induits associés, au côté des personnels d’hornaing premier site visé par la fermeture. La FNME CGT au côté des personnels de la SNET exige que les ministères du développement productif ,de l’industrie et de l’écologie soient à la hauteur des besoins de la nation et des attentes des salariés laissé pour compte dans le Monopoly industriel que la libéralisation du marché est en train d’imposer au détriment de l’indépendance énergique du pays.

Au-delà des salariés de la SNET, par la voie de la FNME CGT, c’est l’ensemble des salariés des Industries Electriques et Gazières qui vont s’associer à la défense des moyens de production de l’emploi et du statut des personnel par une pétition nationale.( http://www.fnme-cgt.fr/pages/signe_petition.php ?id_pet=31) E-ON a les moyens d’investir dans la SNET pour la mise à niveau de son parc, et de nouveaux outils de production performants. Les salariés de la SNET seront mobilisés le 9 octobre dans le cadre de l’action européenne pour l’emploi et l’industrie et se saisiront de toutes les opportunités à venir pour défendre l’emploi et l’avenir industriel de la filière thermique à flamme.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !