Liste des auteurs

Jean-Luc CROZEL | La Provence du 09.06.2011

Gardanne : le groupe 4 va être arrêté, des emplois menacés

vendredi 10 juin 2011 par Jean-Luc Crozel
E.ON annonce également l’arrêt de quatre autres groupes sur ses centrales Émile Huchet (Moselle), Hornaing (Nord) et Lucy (Saône et Loire)

Le groupe 4 de la centrale de Provence, construit sur le territoire des communes de Gardanne et de Meyreuil, va être arrêté. Une décision annoncée, hier, par le groupe allemand E.ON, propriétaire du site depuis le rachat de la Snet en 2008. Ce groupe, qui fonctionne au charbon et possède une capacité de production électrique de 230 mégawatts, devrait être remplacé par une chaudière qui brûlera des résidus de la filière bois.

Un projet dont LaProvence s’était fait l’écho en février, que le nº3 de l’électricité en France confirme, sous réserve qu’il soit validé dans le cadre d’un appel d’offre de la Commission de régulation de l’énergie. La puissance de la nouvelle tranche serait de 150 mégawatts, les travaux de reconversion s’opérant entre 2013 et 2015.

L’objectif serait de servir une unité de co génération pour produire de l’électricité et de la vapeur. Laquelle serait utilisée en interne pour assurer le démarrage de la tranche 5 de la centrale (la plus grosse avec ses 600 mégawatts), qui bien que fonctionnant au charbon, demande du fioul pour son démarrage. La vapeur permettra de la réchauffer. Si besoin, elle pourrait aussi alimenter un réseau de chaleur.

Avec la fermeture du groupe 4, E.ON annonce également l’arrêt de quatre autres groupes sur ses centrales Émile Huchet (Moselle), Hornaing (Nord) et Lucy (Saône et Loire). Une décision qu’il justifie par l’ancienneté des installations, leur manque de flexibilité et le caractère obsolète de la technologie utilisée pour dépolluer, alors que les contraintes réglementaires relatives aux rejets de C02 se durcissent.

Au 1er janvier les émissions seront payantes, ce qui achève de miner la rentabilité. Bref, E.ON ne veut pas affronter "un dommage majeur". Reste que ces mesures, qui seront de nouveau évoquées le 15juin lors d’un comité central d’entreprise, s’accompagneront aussi de la suppression de 535 emplois à compter de 2013.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !